La contestation de l'absolutisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il existe plusieurs formes de monarchies. Dans certains cas, le souverain partage son pouvoir, mais dans la monarchie absolue, il détient à la fois le pouvoir législatif, éxecutif et judiciaire. Cerégime se met en place en France au XVIeme , mais est surtout incarné par le règne de Louis XIV. De 1661 à 1715. L'Angleterre connait également ce type de régime au XVII eme . Cependant, la France etl'Angleterre ont des évolutions opposés. En France, l'absolutisme se renforce au XVII eme , alors qu'en Angleterre il s'affaiblit.

I) L'absolutisme en France

Au Moyen Age, la monarchie a uncaractère féodal. Le Roi doit partager une partie de ses pouvoirs avec la noblesse. Progressivement le Roi concentre les pouvoirs entre ses mains, et le sytème atteind son appogée sous Louis XIV. Même sousle "Roi Soleil", l'absolutisme ne signifie pas que le Roi peut faire tout ce qu'il veut. Il doit en effet tenir compte de la religion et aussi des coutumes locales (régles juriques) et des coutumes duroyaume. Par exemple la loi Salique qui fixe les règles de la succession : fils ainé ou plus proche parent mâle. Le pouvoir royal n'est pas total ni arbitraire. On ne doit pas confondre l'absolutismeavec les dictatures qui ont existées au XXeme .
L'absolutisme culmine en France à la fin du XVIIeme . L'évolution en France est inverse de celle de l'Angleterre.

II) L'échec de la monarchieabsolue en Angleterre

Au début du XVIIeme, les Stuart tentent d'imposer une monarchie absolue en Angleterre. Cependant cette tentative échoue et la monarchie est d'abord remplacée par une républiquedirigée par Oliver Cromwell. Cette république devient une dictature. Et la monarchie est finalement rétablie à la fin du XVII eme , la Glorieuse Révolution permet d'établir une monarchie de typerparlementale, c'est à dire un régime où les pouvoirs du monarque sont limités et où la loi est décidée par une assemblée qui représente les différentes catégories de la population.

III) Les critiques...
tracking img