La controverse de valladolid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (834 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
a controverse de Valladolid est un débat qui opposa essentiellement le dominicain Bartolomé de Las Casas et le théologien Juan Ginés de Sepúlveda en deux séances d'un mois chacune (l'une en 1550 etl'autre en 1551) au collège San Gregorio de Valladolid. Il réunissait théologiens, juristes et administrateurs du royaume, afin que, selon le souhait de Charles Quint, il se traite et parle de lamanière dont devaient se faire les conquêtes dans le Nouveau Monde, suspendues par lui, pour qu'elles se fassent avec justice et en sécurité de conscience 1.

La question était de savoir si les Espagnolspouvaient coloniser le Nouveau Monde et dominer les Indiens par droit de conquête, avec la justification morale pouvant permettre de mettre fin à des modes de vie observés dans les civilisationsprécolombiennes, notamment la pratique institutionnelle du sacrifice humain, ou si les sociétés indiennes étaient légitimes malgré de tels éléments et que seul le bon exemple devait être promu via unecolonisation-émigration.

Ce débat eut lieu sous les pontificats des papes Paul III puis Jules III.

Cet événement historique ne doit pas être confondu avec la pièce de théâtre du même nom, écrite parJean-Claude Carrière qui présente la conférence comme un débat sur l'humanité des Indiens.

L'auteur a d'ailleurs précisé dans une note au lecteur que son intention était purement dramatique et nonhistorique : Je n’ai eu pour intention que de soumettre un récit diffus à une dramaturgie, que de tendre et durcir l’action. La vérité que je cherche dans le récit n’est pas historique,

Le débatL'humanité des Indiens, l'existence de leur âme, n'ont jamais été l'objet du débat (le pape Paul III l'avait affirmé) puisque sans cela, Sepúlveda n'aurait jamais parlé du devoir de les évangéliser etne se serait jamais autant étendu sur leur "péché d'idolâtrie."

Le débat regroupe un collège de théologiens, juristes et administrateurs : sept juges membres du Conseil des Indes, deux...
tracking img