La coordination par le marché

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
SES: Chapitre 6: La coordination par le marché Introduction: Pourquoi existe-t-il des marchés, pourquoi ont-il tendance à croître ? Adam Smith, économiste de la fin du 18e siècle, met en évidence lefait qu'on a une relation forte entre la division du travail et la marché. En effet, elle permet une extension des marchés. En fait, on a: -Gain de productivité -Surplus de biens à vendre ---}Augmentation de la production ---} extension des marchés nécessité d' accroître la division du travail (= spécialisation). L' extension des marchés stimule le développement de la division du travail, on peutégalement affirmer que cette dernière conduit à l'extension des marchés. Selon Smith, ces deux phénomènes se renforcent mutuellement pour le bien de tous. *Plus il y a d'homme, plus le marché estgrand Les hommes ont une tendance naturelle à commercer pour satisfaire leur intérêts individuels, ce qui explique la création du marché, qui selon A. Smith, est autorégulateur (= il se remet tout seul àl' équilibre avec la « main invisible »). Marché: Lieu de rencontre réel ou virtuel entre une offre et une demande qui aboutie à la formation d'un prix. Économie de marché: C'est un systèmeéconomique où les prix et les quantités produites dépendent, pour l'essentiel, de la confrontation entre les offres et les demandes et non d'une planification. Les échanges humains ne se font pas dans lesmarchés. Tous les échanges économiques ne relèvent pas non plus strictement du marché. Par exemple: la rémunération d'un salarié na dépend pas seulement de sa productivité, on a : -de l'affectif -aptitude àfaire valoir sont travail. I. Le modèle de marché de concurrence pure et parfaite (CPP). 1.Hypothèses et fonctionnement C'est un modèle économique, formalisé à la fin du 19e par lesneo-classiques.(1870---}1930). On a 5 conditions à remplir pour avoir une CPP: • Pour une concurrence pure on en a 3 : -atomicité : ni les offreurs ni les demandeurs ne peuvent fixer les prix d'un B ou S....