La coquette et l'abeilel fiche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La coquette et l'abeille Florian Fables |

* Le texte que nous étudions est situé dans un corpus consacré à l'image de la femme dans la poésie, et dans un groupement dédié à la poésie.* Florian ( p. 4 )
* Le texte que nous étudions est extrait des Fables publié en 1792. Cette fables porte sur le teme du sentiment narcissique et de l'amour propre.

LECTURE |* Problématique :

* Plan :
I / L'évolution narrative
II / Les personnages et leurs sentiments
III / La portée du texte


CONCLUSION :

* Nous pouvons donc conclureen disant que cette Fable a une porté moralisatrise, Chloé est une jeune fille coquette et l'abeille pour se faire pardonner complimente Chloé. La moral etant que il suffit d'être quelque peu malinpour se sortir d'une mauvaise affaire.
*

*

Jean-Pierre Claris de Florian : ( 1755 – 1794 ) * XVIIIème siècle, fabuliste français ( reconnu comme le meilleur après Jean de la Fontaine). * Bibliographie : Fables ( 1792 ) L'amour la poésie ( 1929 ) La vie immédiate ( 1932 ) * Biographie : Paul Eluard est né en 1755 et mort en 1794, né dans une famille noble et vouée a lacarrière des armes il nait au château Florian. Il quittera l'armé et ira a Paris pour se consacré entièrement à la poésie. |

I / L'évolution narrative |

1) Schéma narratif :
* Laprésentation ( vers 1 à 6 ) :
- description de chloé, miroir est le confident
- personnage en action : elle fat sa toilette, travail de Chloé
* L'élement declencheur ( vers 7 ) :
-l'abeille viens perturbé chloé, vu tel un monstre = agitation
* Les peripeties ( vers 14 à 20 ) :
- L'abeille pique Chloé, la servante arrive alors
* Le dénouement ( vers 20 à fin ) :
- Chloése reveille, marqué par les paroles de l'abeille

2) La narration :
- Le narrateur est omniscient, connait les habitudes de Chloé chaque matin
- libre sans strophes, morale mis en...
tracking img