La corrida

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1200 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Corrida, Quand la danse devient mortelle
Depuis le début de l’histoire de l’humanité, les Hommes connaissent des injustices de toutes parts. Dans certains cas, n’ayant pas le pouvoir d’arranger les choses, ils se mirent à chanter leurs injustices dans le but de faire connaître leur cause et de faire avancer le tout. La chanson est un excellent moyen de faire parcourir et d’échanger des idéeset des causes à dénoncer. Mais certaines victimes ne peuvent se défendre contre les actes immondes d’humains qui ne les respectent pas. Encore moins si ces victimes sont des animaux! Prenons le temps de nous préoccuper d’autrui et d’arrêter de se lamenter sur notre propre nombril. Des taureaux sont non seulement mit à mort, mais cela fait parti d’un spectacle! Voilà la macabre danse de la Corrida!Plusieurs chanteurs ont fait vibrer leurs voix pour cette cause mais nous allons retenir un certain Cabrel. Tout d’abord l’auteur de la pièce sera introduit, suivi de la création de la chanson elle-même, puis l’analyse des paroles ensuite l’influence de la musique dans la pièce et dans les paroles et finalement pourquoi j’ai choisi cette pièce pour le travail de dénonciation musical.

FrancisCabrel… un homme rempli de musique, un homme avec un cœur, un homme qui pense avec sa tête, un homme qui n’a pas peur de dire se qu’il pense par le moyen qui lui semble le meilleur. Né de parent italien dans une France méridionale, ses chansons sont caractérisées par son petit accent du Sud. Enfant, son oncle Freddy lui offre un rêve, sous la forme toute simple d’une guitare. Lorsqu’il entend «Like a Rolling Stone » de Bob Dylan joué à la radio, il s’agit d’un déclic pour lui. Il commence à jouer et à chanter les chansons de son idole. Il apprend l’anglais en traduisant les paroles de ses chansons. Plus tard, il commence à écrire ses propres chansons. À l’âge de 17 ans il commence à jouer dans des groupes et des bars. À 21 ans, il remporte un concours de musique présenté à une radiofrançaise avec sa chanson « Petite Marie » dédiée à sa femme. C’est un début pour son émergence dans le milieu artistique. Trois ans plus tard il lance son premier album, et bien d’autres s’en suivent.

La chanson concernée se nomme « La Corrida », exactement comme ce qu’elle dénonce. Elle a été écrite par Francis Cabrel lui-même en 1994 pour son album nommé « Samedi soir sur la Terre ». Elledénonce le meurtre violent et gratuit d’animaux innocents et tout sa dans le but d’un spectacle. À travers sa chanson on peut comprendre son dédain contre cette activité inhumaine. Dans l’histoire de la chanson il entre dans la peau du taureau qui entre dans l’arène pour ne plus jamais en ressortir vivant. Le vers le plus marquant de cette chanson est surement : « Je pensais pas qu'on puisse autantS'amuser autour d'une tombe », qui résume assez bien le concept de la chose.

La chanson est séparé en sept couplets distinct et elle ne possède pas de refrain, mais il y a une phrase qui est répété dans plusieurs couplets, soit : « Est-ce que ce monde est sérieux ? », phrase qui explique son incompréhension face à la nature de cette activité. Dans le premier couplet, on se retrouve dans unepièce noire et finalement, une porte s’ouvre et le taureau se retrouve dans le milieu d’une arène. Il y a des sensations d’incompréhension et de curiosité. Dans le second couplet, il comprend qu’il vient d’être emprisonner et que la seule chose qui le fera libérer est de vaincre. Toutes les issues ont été fermées. Dans le troisième couplet, il se remémore ses souvenirs d’Andalousie, région dans lesud de l’Espagne, surement son lieu de naissance. Un peu comme un mourant revoit sa vie passé, il revoit son enfance. Dans le quatrième et le cinquième couplet, le taureau est dans une grande confusion car il s’est battu toute sa vie mais là il ne peut rien faire contre ces acrobates de papier, qui sont plus simplement les piques utilisés par le toréador pour tuer l’animal. Finalement, le...
tracking img