La corse statut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE STATUT CORSE

Un État-nation est la juxtaposition d'un État, en tant qu'organisation politique, à une nation, c'est-à-dire des individus qui se considèrent comme liés et appartenant à un mêmegroupe. C'est donc la coïncidence entre une notion d'ordre identitaire, l'appartenance à un groupe, la nation, et une notion d'ordre juridique, l'existence d'une forme de souveraineté et d'institutionspolitiques et administratives qui l'exercent, l'État. Sans cette coïncidence, on parlera plutôt d'un État multinational.
Il existe deux possibilités de création d'un État-nation :
• Soit l'Étatpréexiste à la nation, et l'on cherche ensuite à développer un sentiment national (cas des pays initialement État-nation qui ont conquis des territoires).
• Soit les individus qui se reconnaissent d'unemême nation, en particulier dans le cas d'une « nation ethnique », manifestent leur volonté de vivre ensemble, en se dotant d'un État. On parlera donc d'une nation-État, dans laquelle un grouped'hommes ayant pris conscience de son unité nationale a donné naissance à un État. Ceci a été le cas en Allemagne par exemple.
L'État-nation serait donc une phase de l'évolution politique.
Depuis 1982,la Corse a connu plusieurs statuts qui visent tous à apaiser la violence des revendications pour davantage d’autonomie ou en faveur de l’indépendance.
Le 13 mai 1991, un nouveau statut (dit statutJoxe) est proposé. Il crée l’exemplaire unique d’une collectivité territorialeCollectivité territorialeStructure administrative, distincte de l’administration de l’État, qui doit prendre en charge lesintérêts de la population d’un territoire précis. : la collectivité territoriale de Corse (CTC). Il s’agit d’implanter des institutions permettant une responsabilité effective des élus locaux afind’aller plus loin dans le sens de l’autonomie de gestion.
Les institutions corses comprennent :
• L’Assemblée de Corse, qui compte 51 membres élus pour six ans et règle par ses délibérations les...
tracking img