La course d'orientation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction et problématique :

Bonjour tout le monde !
J’espère que vous avez passé une bonne journée.

Avant de commencer, j’aimerai que vous imaginiez la situation suivante :
Vous visitez pour la première fois une ville d’un pays étranger, parlant une langue que vous ne connaissez pas. A un moment donné, vous vous retrouvez seul, perdu dans l’une de ses ruelles. Quelleserait votre réaction ?
Il est clair que chacun d’entre nous, agira d’une manière différente, si certains ont la capacité de mémoriser visuellement des repères leur permettant de retrouver leur chemin, d’autres n’ont pas cet avantage la !
D’où la nécessité d’apprendre à s’orienter, développer des savoirs qui nous permettent de nous déplacer en sécurité et avec efficacité, même dansdes milieux totalement étrangers, en se basant sur des repères pour concevoir notre trajet.
Il existe différentes techniques visant à améliorer son sens d’observation et d’orientation, mais la plus populaire, mais aussi la plus accessible reste la course d’orientation.

Alors en quoi consiste la course d’orientation ? A qui s’adresse-t-elle ? Quels sont ses bienfaits ? Quelsinstruments utilise-t-on ? Et où est-elle apparue pour la première fois ? Sans plus tarder, je vous laisse le découvrir !

En quoi consiste la course d’orientation ?

La course d’orientation est une activité physique en plein air permettant de se dépenser tout en s’amusant. Le principe ? Trouver, à plusieurs ou individuellement, grâce à une carte spéciale, des balises cachées en forêt, dans un parc,ou même en ville.
Marche ou course à pied, ou même vélo, en loisir ou en compétition, ces courses d’orientation prennent des formes variées. Il est même aujourd’hui possible de pratiquer des courses d’orientation à cheval, à ski, et même de nuit !

Le matériel utilisé :

• La carte:

Il s’agit d’une carte topographique très précise, indispensable à l’activité, généralement représentéeavec une échelle variant entre 1/20 000 jusqu’à 1/25 000. C’est est un moyen de s’approprier intellectuellement l’espace dans lequel le pratiquant doit évoluer.

Elle représente plusieurs éléments à la fois, que l’on peut reconnaitre grâce à un code de couleurs :

➢ Le noir : chemins, bornes, bâtiments, lignes électriques ; tout ce que l’Homme a construit. Les rochers et les falaises sontaussi en noir .

➢ Le bleu: correspond aux espaces aquatiques (ruisseaux, marais, étangs, fontaines, etc.)

➢ Le vert : Il symbolise la végétation.

➢ Le jaune : espaces découverts (champs, clairières, etc.)

➢ Le brun : le relief (courbes de niveau, butte, trou, fossé, etc.).

➢ Le rouge est le parcours de CO ; départ, postes, arrivé.

• La Boussole:

Ils’agit d’un complément précieux de la carte, permettant d’aller d’un point A à un point B en utilisant l’azimut
La boussole permet aussi d’orienter sa carte quand on ne connaît pas son point de station.
La boussole est composée de différents éléments dont une aiguille aimantée, montée dans un boîtier transparent rempli d’un liquide de freinage, comme on peut le remarquer sur la figure ci-contre.• Les postes de contrôles :

Les postes sont signalés par une balise rouge/orange et blanche. La balise doit être visible et facilement identifiable . Elle se place à 1m, 1m50 du sol, le plus près possible de l'élément choisi. Elle a un code et une pince de contrôle. Le concurrent atteste de son passage aux postes de contrôle soit en poinçonnant la case concernée d’une carte de contrôlesoit à l’aide d’un dispositif électronique.

← Doigt électronique (Sportident):

Il s’agit d’un appareil contenant une puce qui enregistre le temps de passage au poste lorsqu’on l'introduit dans le boîtier électronique situé au-dessus de la balise. L'opération ne dure qu'une fraction de seconde. Le doigt électronique est nominatif : un numéro de "puce" est attribué à chaque coureur....
tracking img