La cousine bette fiche de la lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire :
I) Introduction.
II) Le motif du parent pauvre
III) Le destin du parent pauvre
IV) Les personnages du roman
1. Les Fisher.
2. Les Hulot.
3. Crevel.
4. Bette.
V) L’Envie


I).Introduction.

1846 : La Cousine Bette
1847 : Le Cousin Pons

Ce sont les deux derniers romans publiés du vivant de Balzac. Ils sont publiés sous forme d'article dans un journal. Tous deuxreprennent le thème du parent pauvre. Dans Pierrette : Une orpheline est accueillie par son oncle et sa tante puis, persécutée par eux. Le Cousin Pons est lui aussi persécuté. Dans La Cousine Bette : le parent pauvre devient le persécuteur. Le persécuté devient le persécuteur.

II).Le motif du parent pauvre.

Il y a plusieurs sens à l'expression « parent pauvre » :

1). Un sens économique : celuiqui n'a pas d'argent, que la famille entretient ou tolère. Il s'agit plus d’une conception du XIXe siècle que du XXe siècle. Au XIXe siècle, la solidarité familiale et la mentalité sociale sont différentes. Balzac sent que quelque chose est en train de se bouleverser dans la famille.

Bette est une vieille fille (qui n'est pas arrivée à se marier). C'est une conception qui a quasiment disparuede nos jours. Être célibataire, c'est quelque chose contre nature. Le naturel, c'est la vie de famille. Être vieille fille contrarie l'ordre social.

2). La condition économique et sociale devient un état psychologique. C'est un sujet qui n'existe qu'au sein de la famille. Bette se nomme en réalité Lisbeth. Elle n'existe qu’en tant que cousine. Être le parent pauvre, c’est être sans vie propre,sans autonomie. C'est quelqu'un qui n'a pas su créer de famille, qui est sans avenir.

Le parent pauvre n'est pas forcément pauvre. Mais c'est l'absence de relation amoureuse qui le place dans la famille. Ce n'est pas forcément apparent, mais il peut être un ami agglutiné à la famille (exemple : Le Curé de Tours). Pour des raisons psychologiques ou économiques, le parent pauvre est vécu par lafamille comme quelqu'un qui a raté sa vie. Le parent pauvre est le contraire du héros de roman : il n'a rien d'héroïque. Le héros quitte matériellement, intellectuellement, psychologiquement les liens avec sa famille pour parvenir. Ex : Rastignac, Rubempré.

Il y a plusieurs sens au parent pauvre héros de roman : c'est celui qui s'émancipe de la famille en quittant la place de parent pauvre. ( LaCousine Bette : jeune fille qui a un amant ou qui se marie). Il y a un échec de la part de Bette. Elle n’a pas Wenceslas comme amant et ne se marie pas avec le comte de Forzheim (le héros de guerre). C’est la même chose dans le Cousin Pons. Il a la volonté de s’émanciper de la famille, mais échoue. Je Pons s’est transformé en pique-assiette. Vous-même riche, il ne peut jamais disposématériellement de sa richesse.

III).Le destin du parent pauvre

C’est un problème psychologique qui touche la famille. L’équilibre général de la famille est accompagné de places assignées à chacun. Le parent pauvre peut être contraignant dans les familles fusionnelles qui sont confusionnelles (confusion entre les générations). Cela provoque une carapace narcissique où on ne supporte pas que quelqu’unquitte sa place ou quitte la famille (Exemple : Ursule Mirouet.) L’histoire se passe dans une petite ville avec une grande famille où les cousins se sont associés entre eux. Le fantasme de tous est que l’oncle donne son héritage à une étrangère à la famille.
Dans le cas du Lys dans la vallée, il ya une atmosphère de famille fusionnelle mortifère.

Le parent pauvre a sa place dans la famille. Sil’individu tente d’échapper à son statut, il cause des problèmes (ex :Le Cousin Pons, il y a le thème de la gourmandise). Il y a la mélancolie de Pons. Action de la famille pour que Pons reste à sa place.

Les héros balzaciens essaient de partir de la famille comme les parents pauvres. Parfois, ils y parviennent tout comme Rastignac. Parfois, ils n’y arrivent pas comme c’est le cas de Lucien de...
tracking img