La criminologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 26 (6360 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 26 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La criminologie




Plan du cours:
INTRODUCTION
Sect1: définition de la criminologie
Sect2: objet de la criminologie
Sect3:principaux courants criminologiques
Sect4: l'utilité de la criminologie
Sect5: les méthodes de la criminologie
PARTIE I: le crime
PARTIE II: le criminel










Introduction:
Sect1: Définition de la criminologie:
-c'est unescience vivante qui connais plusieurs définitions, autant de définitions que de criminologue.
-C'est l'étude scientifique du phénomène criminel.
-l'apparition de la criminologie en antiquité mais l étude scientifique de la matière n à commencer qu’au 19eme siècle.

ParagI: la définition large de la criminologie:

Comporte trois conceptions:

A: la conception de FERRI:Elle ne fait pas de distinction entre criminologie et le droit pénal droit pénal spécial, procédure.
Elle englobe toutes les sciences criminologiques (école encyclopédique+ dt pénal)
Elle étudie le phénomène criminel dans son ensemble.

B: L'école encyclopédique:

Elle n’inclut pas le droit pénal dans la criminologie
Fait la distinction entre les aspects normatifs,relevant du droit pénal, et les phénomènes explicatifs qui relevant de la criminologie.
Comprend plusieurs disciplines:
• L'étiologie criminelle: qui est l'étude scientifique des causes du crime.
• La criminalistique: la science qui se préoccupe de prouver et identifier l'auteur du crime. Comprend la police technique, science entérique (dactyloscopie: dactylo=doigts, scopie=examen;balistique), autopsie, enquête policière, ADN (biologie criminelle), les stupéfiants(les poisons….)
• La pénologie: science qui étudie la fonction de la peine, l'impacte de la peine sur le criminel.
La finalité de cette école c'est de prévenir la récidive qui est l'objet de la criminologie.

C: L'école américaine classique: (1883/1980- par SUTHERLAND)


Elle opérande lacriminologie en tant que phénomène social.
Sa conception de la criminologie :
• La sociologie du droit pénale : l'étude de l'infraction selon une société donnée, la recherche des causes pourquoi d'abord ou l'étude de l'infraction même. c'est-à-dire pourquoi le législateur à incriminer une infraction donnée, pourquoi une société réprime-t-elle une infraction donnée.
Exemple: la consommationd'alcool au Maroc n’est absolument pas toléré, alors qu'en Europe ou au USA l'ai à un certain seuil donné.
• Pour elle la criminologie englobe l'étiologie criminelle et la pénologie. Mais l'échec de la criminologie malgré les efforts déployé pour luter contre les crimes par exemple l'éclairage n'a pas empêché les vols, les viols et autres crimes, d'autres auteurs ont ajouté la victimologie,autrement dit, au lieu de gaspiller les fonds on va se focaliser sur la déterminations des facteurs qui rendent une personne victimes [facteur sexe: les femmes plus exposées aux actes criminels; un mineur; un convoyeur de fonds; les actes psychologique: une personne naïve est plus exposée au abus; facteur religion: les minorité sont plus exposées] et le dédommagement des victimes.
Comment lesindemniser et essayer d'identifier les facteurs de victimologie.


ParagII: définition étroite:


|FERRI 1857/1923 |Encyclopédique 1847/1925 |Américaine classique |
|-droit pénale |-étiologie criminelle |-la sociologie du droit pénale |
|-matières de criminologie.|-la criminalistique |-la pénologie |
| |-pénologie |-étiologie |
| | |-la victimologie |


La conception étroite comporte deux courants:...
tracking img