La crise de 1929

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Menaces de la démocratie Française dans
les années 1930

La Première Guerre mondial vient de se terminer et la France possède encore des séquelles que se soit sur le plan humain, moral oumatériel. La crise de 1929 ne va rien arranger et va littéralement plonger la France un désarrois général qui affaiblit les démocraties, et permet à des hommes et des parties d'imposer leurs dictatures. Ainsinous allons voir quelles menaces pèsent sur la démocratie Française dans les années 1930 ?
Pour cela nous commencerons par étudier la France dans la crise, puis nous finirons par analyser les espoirdu front populaire.

I. La France dans la crise de 1929

1. Une Crise Économique et Sociale

← La crise débute au États-Unis est s’étend dans le monde entier. Elle engendre unebaisse de la production, des prix et d'une monté du chômage.

← La France est touchée en 1931

2. L'antiparlementarisme de l'extrême droite

← Les valeurs républicainessont remise en cause suite à sont impuissance face à la crise.

← Les ligues d'extrême droite les plus importante sont l'Action Française, les Croix de Feu, la Solidarité française et laJeunesse patriote.

3. Création du Front Populaire

← Au lendemain du 6 février 1934, les parties de gauches s'unissent pour lutter contre la " menace fasciste ".

← Ilsforment une alliance appelé Front populaire diriger par Léon Blum ( C.F.I.O ), Maurice Thonez ( P.C.F ), et Édouard Daladier.

← Les accords de Matignon ( 8 juin 1936 )

II. Les espoir duFront Populaire

1. La Victoire électorale

← Le 3 mai 1936, le Front Populaire remporte les élection législative.

← Il détient la majorité absolue a la chambre desdéputés et Léon Blum devient président du conseil.

← Les grèves joyeuses.

2. La " Pause "

← La guerre d'Espagne en juillet 1936.

← Léon Blum doit annoncer une...
tracking img