La crise de cuba

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Avant décembre 1956 [modifier]
Il est généralement admis que le point de départ de la révolution cubaine est le 26 juillet 1953, lorsqu'une centaine de guerilleros, mal armés, ont attaqué la Caserne de Moncada. Bon nombre d'entre eux furent tués mais certains comme Fidel Castro et son frère Raúl Castro furent capturés peu de temps après. Fidel Castro fait de son procès une tribune politique etparlera pendant près de quatre heures pour assurer sa défense. Il finira par ces mots : « peu importe que je sois condamné, l'Histoire m'affranchira ». Il est condamné à 15 ans de prison sur l'Île de la Jeunesse. Son frère est également condamné à 13 ans de prison.
En 1955, en raison de la pression de personnalités civiles, de l'opposition générale, et des jésuites qui avaient participé àl'instruction de Fidel Castro, Batista décide de libérer tous les prisonniers politiques, y compris les attaquants de Moncada. Les frères Castro partent en exil au Mexique, où se retrouvent tous les cubains décidés à renverser la dictature de Batista par la révolution cubaine. Pendant cette période, Castro a également rencontré Ernesto « Che » Guevara, qui a joint leurs forces. Ils sont entraînés parAlberto Bayo, un ancien chef militaire des républicains espagnols exilé au Mexique à la fin de la guerre civile espagnole.
Le groupe se forme à la guérilla sous la conduite de Fidel Castro et revient à Cuba en novembre 1956, sur un petit yacht appelé Granma. Ils ont espéré que leur débarquement au Cuba oriental coïnciderait avec les soulèvements prévus dans les villes et une grève généralecoordonnées par le mouvement du 26 juillet. L'objectif était de mener une offensive armée et de renverser le régime de Batista.

De décembre 1956 à mi-1958 [modifier]

[pic]Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

De mi-1958 à janvier 1959 [modifier]

[pic]Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Après1959 [modifier]

Dans les premiers mois qui suivent la Révolution, les opposants au régime prétendent que plusieurs centaines d'opposants sont exécutés en 1959[1], plusieurs milliers dans les années 1960[2]. Plus de 600 partisans de Batista – ou considérés comme tels – auraient été exécutés[3] dans les premiers temps de la Révolution cubaine et du régime castriste. D'autres opposants sontemprisonnés et la presse est censurée[3].
En fait, les accusés sont pour la plupart des officiels du régime de Batista: policiers, hommes politiques ou personnes influentes accusées d'avoir contribué à la répression à laquelle le régime s'était livré notamment en 1958 juste avant sa chute[4], des membres du « bureau de la répression des activités communistes » qui avaient recours à l'enlèvement, latorture et l'assassinat[5], ou des militaires accusés de crime de guerre, mais aussi des dissidents politiques. Seuls les militaires et policiers sont condamnés à mort, les civils étant conduits devant un autre tribunal[6].
Castro va annoncer qu'il identifie son régime avec le communisme (étiquette qu'il n'avait pas revendiqué lors de la prise de pouvoir). Dans les années suivantes, face au blocusaméricain, il cherchera un allié économique de taille - l'Union Soviétique.

Chronologie [modifier]

Le 2 décembre 1956 le bateau Granma, avec 82 guerilleros du Mouvement du 26 juillet, parmi lesquels Fidel Castro, Ernesto Che Guevara et Raúl Castro, s'échoue avec deux jours de retard sur la plage Las Coloradas située sur les côtes orientales de Cuba. Le retard empêcha que le soulèvementpopulaire organisé par Frank País, à Santiago de Cuba, atteigne son objectif de détourner l'attention des troupes de Batista pour faciliter le débarquement des guerilleros.
Séparés, perdus et poursuivis, les guérilleros endurent une série de déroutes initiales à Alegría de Pío. Seule une grosse vingtaine d'hommes purent arriver à la Sierra Maestra, une zone difficile d'accès à l'est de Cuba, où ils...
tracking img