La crise economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2179 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I Les origines de la crise économique.
a) Qu’est ce qu’une crise ?
Tout d’abord une crise économique est une dégradation brutale de la situation économique et des perspectives économiques. Elle peut s’étendre sur un secteur économique pour une brève période ou sur l’économie mondiale pour une durée de plusieurs années ; on parlera alors de ralentissement économique ou, plus grave, derécession économique. Elle correspond à l’une des phases du cycle Juglar (cycle économique), par conséquent les crises économiques sont des événements récurrents de l’histoire économique.
Une telle crise comporte souvent (mais pas systématiquement) des répercussions sur le niveau des salaires et la valeur du capital (valeurs boursières), mais aussi des faillites et du chômage ; elle accroît lestensions sociales, et peut même avoir des répercussions sanitaires.
Les causes possibles pour une crise :
- Une crise financière
- Des changements majeurs du contexte politique : guerre, révolution, ou, sans même aller jusqu'à ces extrêmes, une crise sociale avec perte de confiance des milieux économique (nationalisation, fuite des capitaux, crise de change ...)
- Des erreurs de politiqueéconomique, politique protectionniste ou, au contraire, une ouverture brutale des frontières ; déficit public excessif ou, une rigueur budgétaire à contretemps .
- Un épuisement politiques d'une ressource naturelle importante (telle que le pétrole, à plusieurs reprises).
- Une surproduction d'une ressource localement importante, réduisant son prix à rien et ruinant les producteurs, et, parcontrecoup, leurs fournisseurs.
- Une confiance trop grande dans le caractère autorégulateur du marché ou, au contraire, une régulation trop administrative.
- Une politique monétaire erronée (taux directeurs devenus trop faibles qui ont provoqué une bulle économique de surinvestissement ou de mal investissement, ou alors des taux trop élevés étranglant le crédit).3
I Les origines de la crise économique. (suite)
b) Le début de la crise.
La crise économique de 2008-2009 touche l'économie mondiale depuis 2008 date où la plupart des pays industrialisés sont entrés en récession suite à une crise financière qui a son origine vient de prêts imprudents de l'habitataux États-Unis. La crise des subprimes en 2007 a provoqué des pertes importantes provoquant de très fortes tensions sur le marché interbancaire. La situation financière déjà délicate a été rendue encore plus périlleuse grâce a une forte augmentation des prix du pétrole et des produits agricoles. La montée exorbitante des prix des actifs et celle associée de la demande sont considérées comme uneconséquence d'une période de crédit facile. Avec la baisse des actions et des prix des maisons, de très grandes banques aussi bien aux États-Unis qu'en Europe ont du faire face à d’énormes pertes. Devant les menaces de faillite et de crise bancaire systémique, les États leur ont accordé des aides massives. Malgré tout, il en a résulté une récession mondiale qui a conduit à un ralentissement ducommerce international, à une hausse du chômage et à une baisse des prix des produits de base. Les Etats-Unis sont entrés en récession dès décembre 2007, plusieurs pays européens suivent au cours de l'année 2008 ainsi que la zone européenne dans son ensemble (la France n'entre seulement en récession qu'en 2009). Cette crise est considérée parfois comme la pire depuis la grande dépression. Une partie dela crise économique vient du déséquilibre de la balance commerciale américaine et de l'excédent chinois qui pousse les Etats-Unis à emprunter massivement aux chinois mais aussi aux Japonais et aux pays producteurs de pétrole. Dit autrement « une partie de la crise est due au déséquilibre entre une Amérique qui dépense et emprunte trop et une Chine qui consomme et importe trop peu.
Cette...
tracking img