La crise et apres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2478 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qui somme nous ?
Cosumar aujourd’hui
COSUMAR, filiale du Groupe ONA, est l’unique opérateur sucrier marocain et développe son expertise sur trois métiers : L’extraction du sucre à partir des plantes sucrières canne et betterave à sucre, le raffinage du sucre brut importé et le conditionnement sous différentes variétés.
Présent sur tout le territoire marocain à travers ses 5 sociétés COSUMARS.A., SUTA, SUCRAFOR, SUNABEL et SURAC, le Groupe COSUMAR propose une gamme diversifiée de produits:
• Le pain de sucre,
• Le sucre en lingots,
• Le sucre en morceaux
• Le sucre granulés.
Grâce à une expérience de près de 80 ans, du savoir faire de ses 3000 collaborateurs, de la modernisation de notre outil industriel et d’un partenariat étroit avec notre amont agricole, Nous sommes aujourd’huileader et acteur du développement de nos régions et affichons une compétitivité croissante .
Notre ambition est de pérenniser la filière sucrière et d’assurer la performance à tous les niveaux de la chaîne de valeur.

Chiffres Clés (2007)
Les hommes :
• 3000 collaborateurs
Amont agricole :
• 80.000 agriculteurs
• 90 000 hectares dans 5 régions :
Gharb, Loukkos, Moulouya, Doukkala- Abdaet Tadla.
Unités :
• 11 sites industriels
Productions annuelles:
• 1.119.000 tonnes de sucre
• 200.000 tonnes de mélasse
• 190.000 tonnes de pulpe.
Résultats financiers :
• 5,463 milliards de dirhams de chiffre d’affaires
HISTORIQUE :
1929 • L’entreprise est créée sous le sigle COSUMA par la société Saint Louis de Marseille. Elle produit 100 T de pains de sucre par jour.
1963-84 •Création de sucreries publiques par l’Etat.
1967 • Prise par l’Etat d’une participation de 50% du capital de l’entreprise, qui devient Cosumar.
1985 • Prise de contrôle du capital par le Groupe ONA.Cotation de Cosumar à la Bourse des Valeurs de Casablanca.
1993 • Fusion absorption des sucreries de Zemamra et de Sidi Bennour par Cosumar.
2002 • Passage en blanc de la sucrerie de Sidi Bennour ;capacité de 6 000 TB/J.
2003 • Certification ISO 9001 Version 2000 des sucreries de Zemamra et de Sidi Bennour.
2004 • Lancement du projet d’extension de la capacité de traitement des Sucreries des Doukkala ;investissement de 800 MDH.
• • Accréditation du laboratoire de la raffinerie de Casablanca et lancement de la méthode HACCP.
• • Lancement de la réalisation du projet de la nouvelleplate-forme logistique de stockage à
• Casablanca d’une superficie de 12 280 m2 et d’une capacité de stockage de 20 000 T.
2005 • Mise en service de la première phase de l’extension du site de Sidi Bennour ; augmentation de la capacité de traitement de betterave de 6 000 TB/J à 10 000 TB/J.
• • Acquisition par Cosumar des quatre sociétés sucrières publiques : Suta, Sucrafor, Surac etSunabel.
• • Fiabilisation de la mécanisation du pain de sucre à Sidi Bennour.
2006 • Conduite de la mise en oeuvre du plan d’intégration et de développement des sucreries acquises dans
• le cadre du projet “INDIMAGE 2012” ; poursuite des investissements nécessaires à l’augmentation des
• performances industrielles.
• • Réalisation de la deuxième phase du projet d’extension de SidiBennour ; augmentation de la capacité
• de traitement de betterave de 10 000 à 15 000 TB/J.
• • Déploiement d’un nouveau procédé de fabrication du pain de sucre.
2007 • Poursuite des investissements, notamment d’une deuxième ligne de conditionnement de pains
• de sucre à Sidi Bennour.
• • Préparation de conventions tripartites : ORMVA - Associations Producteurs - Sucrerie,relatives
• au développement des cultures sucrières dans les 5 périmètres dédiés à ces plantes.
• • Création de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Sucre (FIMASUCRE), afin
• d’organiser la profession et de fédérer les synergies.
• • Création d’une structure dédiée à la Recherche & Développement au sein de
• FIMASUCRE.
• • Cosumar intègre l’Organisation...
tracking img