La crise financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Crise Financière et défaillances réglementaires
Chapitre I : Fonctionnement et organisation du système financier
Section 2: Les marchés des capitaux
On distingue habituellement deux types des marchés capitaux: le marché monétaire et le marché financier. Bien qu’on confonde le marché des capitaux, généralement, au marché financier, nous allons voire dans ce qui suit ces deux marchés l’un âpresl’autre.
I- Marchés monétaires
1. Aperçu général
Auparavant, le marché monétaire était un marché de refinancement où certaines institutions financières intervenaient pour endiguer leur déficit ou placer leur excédent de trésorerie. Ainsi ce marché a connu plusieurs mutations jusqu’aux années 1986 où il devient un marché de capitaux à court et moyen terme et où tous les demandeurs et offreurs decapitaux pouvaient intervenir.
Avec cette évolution du marché, deux compartiments seront à distinguer:
Le marché monétaire au sens strict ou marché interbancaire, réservé aux banques et autres institutions financières, il assure la rencontre entre les offres et les demandes de la monnaie centrale.
Le marché monétaire au sens large appelé aussi marché ouvert, il est le marché des capitaux àcourt et moyen terme. Dans ce marché le nombre d’opérations est élargi et les entreprises, le trésor et les institutions financières y sont en concurrence.
Le marché monétaire fonctionne de gré à gré et n’est pas localisé dans un endroit fixe. Les opérations s’effectuent par téléphone ou tout autre moyen télématique à partir des salles de marché des intervenants. C’est un marché très liquide oùs’échange très largement des titres négociables et aussi des prêts directs  entre les institutions financières et  non financières.
2. Les instruments du marché monétaire
Ce  marché consiste en l’échange de monnaie contre dettes à court terme représentées par des titres. Si ces instruments négociables font l’objet d’échanges très largement sans frontières, il n’en reste pas moins que chaque instrumentest crée dans le cadre d’une réglementation nationale qui définit en particulier les recours juridiques possibles pour ceux qui l’échange. Nous présentons ici les instruments financiers les plus utilisés en France et aux Etat unis.
Bons de trésor (BT): Ce sont des titres de dettes publiques a court et moyen terme. Ils sont émis par l’Etat et sont considérés sans risque car l’Etat ne peut pasfaire défaut. Aux Etats unis les « treasury bills » (Bons de trésor) à 1,3 et 6 mois sont régulièrement émis et constituent un des instruments les plus privilégiés. En France les bons de trésor à 3, 6 mois et 1 an sont émis pour des montants variant de 12 à 20 milliards d’euros par mois en 2005 et 2006 (202 milliards au total démissions brutes en 2005 contre 46, 5 milliards de BTAN à 2 et 5 ans).Certificats de dépôts(CD) : Ce sont des titres à court terme émis par les établissements de crédits et détenus par des agents financiers ou non financiers. Leur échéance est comprise entre 1 jour et 1 an mais dans la plupart du temps ces échéances ne dépassent pas 3 mois (en 2006 75% des certificats on 1 à 3 jours d’échéance).
Billets de trésorerie: Ce sont des titres à courts termes émis par lesentreprises autres que les établissements de crédits et rémunérés par un intérêt fixe ou variable. Notons qu’aux Etats unis les « commercial paper » jouent le même rôle mais émis par les grandes entreprises ou les banques.
Swaps de taux: C’est un accord conclu entre deux institutions financières dans le but d’échanger des payements périodiques liés au taux d’intérêt (dans la même monnaie).
Lesacceptations bancaires: Ils sont remplacés peu à peu par les instruments cités précédemment. Une acceptation est un ordre de payement d’une entreprise accepté par sa banque (l’équivalent d’un cheque) acceptation par laquelle la banque garanti le payement si l’entreprise ne paye pas. Cette garantie facilite l’accès à des marchés étrangers jouant ainsi un rôle essentiel dans le financement du...
tracking img