La critique d'authenticité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (717 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La critique d'authenticité

Il existe des faux.
Exemple : De l'époque romaine, on a environ 150 000 inscriptions, dont plus de 10 000 sont des faux, produits à la Renaissance par des érudits.
•Donation de Constantin, prétendument Chrétien. Texte dans lequel Constantin aurais donné l'occident au pape Sylvestre en récompense pour l'avoir guéri de la lèpre. Elle a été écrite au VIIIème siècle,pour justifier la possession de territoire par le pape.
• « Le protocole des sages de Sion », il se présente comme un accord entre juifs, décidés à mettre la main sur le monde. Il circule au débutdes années 1900', et alimente l'antisémitisme. Il est mis en place par l'Okhrana, pour justifier l'existence des pogroms.
• En 1983, « Der Stern » va publier « Les carnets d'Hitler » en feuilleton.C'est un succès, mais on s'aperçoit que le papier est très récent, on avait fait en sorte de vieillir le papier.

I. Qu'est-ce qu'un faux?

A. Le faux juridique :

Acte juridique qui n'a pasvraiment été donné par celui qui prétend en être l'auteur.

B. Le faux littéraire :

Un texte placé sous le nom d'un auteur qui ne l'a jamais écrit.
Exemple : Au Moyen Age, il faut être connu pourdiffuser un texte, donc il est courant de donner un autre nom que le sien.
+ faux nom pour éviter la répression.

C. Le faux de collection :

Exemple : faux vases grecs.

D. Deux types defaux :

• Volontaire.
• Mal identifié / involontaire.

Distinction entre le faux et l'interpolation, document authentique, mais modifié au cours des recopiages.
Un document authentique peutraconter des mensonges, il faut donc faire la différence entre authenticité et véracité.
De même, un faux peut dire des choses tout à fait vraies.

II. Comment détecter les faux :

A. Une méthodesimple : la comparaison.

Un document va être considéré comme authentique s'il a les mêmes caractéristiques que les autres de la même période.

B. La cohérence formelle :

Cohérent avec lui-même...