La croissance économique au 19ème siècle

La croissance économique au 19ème siècle
Introduction
La croissance économique résulte de la modification du niveau de l’activité économique dans un contexte géographique donnée, elle peut accroître le niveau de vie des populations. Jusqu’au 18ème siècle, ce niveau de vie sur l’ensemble du globe avait très peu évolué. Selon Angus Madisson (1990) le revenu annuel par habitant dans le monde endollars PPA 1990 (pouvoir d’achat du globe ramené au Dollars). Il constate que le revenu annuel par habitant dans le monde en $PPA a connu une stagnation jusqu’au début du 19ème. A partir de 1870, on observera un dynamisme de l’activité économique qui va engendrer un décollage du revenu annuel par habitant suivi d’une accélération de la croissance éco jusqu’en 1950

1°) Le concept de croissanceéconomique

Définition : LA croissance économique est l’augmentation durable d’un indicateur de performance économique sur un période donné (an) (PIB , PNB , DNB , RNB) l’indicateur le plus utilisé est le PIB ; Elle se distingue de l’expansion, du progrès et du développement. En effet l’expansion désigne l’élévation d’un ou plusieurs indicateurs en courte période. Quant au progrès, il est un étatjugé meilleur par rapport au passé, le développement est une transformation profonde à la fois qualitative et quantitative des structures économiques et sociales. L’économiste américain Walt Whitman Rostow considère que les changements des structures mentales, sociales et économiques sont autant de dimensions qui structurent le développement. Il s’en suit que le développement est davantagequalitatif alors que la croissance économique est de nature quantitative. A l’échelle d’une nation, la croissance économique correspond à un changement de dimension que l’on peut apprécier dans le temps notamment à travers les performances dans la production de biens et de services. Cette performance est mesurée par l’indicateur PIB. Afin de corriger les effets de l’inflation, le calcul du PIB se faiten volume (ou en terme réel ou à prix constant) le taux de variation du PIB est donc le taux de croissance de l’économie. Le PIB est généralement rapporté à l’effectif de la population pour obtenir la PIB par tête considéré comme un indicateur d’amélioration du niveaux de vie des populations(sous reserve d’une repartion
2) les étapes de la croissance

Les étapes de la croissance ont ététhéorisé par Walt Whitman Rostow ( 1952) The process of economic growth traduit en français les étapes de la croissance économique chez Seuil en 1963. Cet auteur identifie 5 étapes du développement : LA société traditionnelle, les conditions préalables au décollage, le décollage, le progrès vers la maturité, l’ère de la consommation de masse
1° La société traditionnelle : Dans cette étape, l’agricultureest l’activité principale : 75% au minimum de la population active est engagé dans l’activité agricole. La prédominance de l’agriculture impose une structure sociale fondée sur la propriété foncière. D’une manière générale le fatalisme est au cœur du système de valeur auxquelles se réfère la société, ce qui implique l’absence d’aspiration au changement. Il s’agit donc d’une société stationnairedans laquelle le revenu national est dépensé à des fins non productives. Elle est hiérarchisée avec une concentration du pouvoir économique entre la main des propriétaires fonciers.
2° Les conditions préalables au décollage : Cette étape se caractérise par de profondes mutations dans 3 secteurs non industrielles à savoir le transport, l’agriculture et le commerce extérieur. Elle se caractériseaussi par la mise en place de structures favorables au développement comme par exemple le système bancaire. Selon ROSTOW le secteur agricole joue un rôle moteur dans cette étape à travers les gains de productivité qui permettent de nourrir une population croissante, d’assurer les exportations nécessaires à l’équilibre des échanges extérieurs et autorise la réunion des conditions nécessaires...
tracking img