La croissance economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Quand on regarde le monde et son histoire depuis deux siècles, ce qui frappe, c'est l'ampleur des
changements que l'on peut observer : le niveau de vie semble s'être considérablement élevé, les conditions de vie se sont transformées. On a même l'impression que ces changements vont de plus en plus vite : il n'y a certes rien de comparable entre les conditions de vie d'avant laseconde guerre mondiale et celles d'aujourd'hui, mais c'est vrai sans remonter si loin : quelle différence, par exemple, entre les conditions d'installation d'un jeune quittant sa famille aujourd'hui et celles qui existaient au début des années 70, où la douche et le téléphone étaient considérés comme le luxe absolu ! Il n'empêche que ces changements positifs, qui nous semblent évidents parce quenous les vivons, ne sont pas partagés par tous dans le monde, ni même par tous dans les pays riches. Ce sont donc ces deux questions que nous aborderons dans cette introduction : en quoi peut-on parler de croissance, de développement, de changement social d'une part, et, d'autre part, ces changements ne se sont-ils pas accompagnés de différences et d'inégalités de réalisation entre les pays et aucours du temps ? Cependant, avant de commencer cette présentation, il est nécessaire de rappeler en quoi consiste le cadre de ces changements.
Nos sociétés sont d'abord des économies de marché, c'est-à -dire que les actions des différents
intervenants sont rendues cohérentes grâce au marché par le système des prix. Cela signifie qu'existe laliberté d'entreprendre et de contracter. Cela ne signifiepas que l'Etat n'a pas à intervenir. Le marché, comme vous l'avez vu en première, ne peut pas fonctionner sans être organisé et sans un contrôle du respect des règles. L'Etat a aussi d'autres raisons d'intervenir dans une économie de marché. Il n'en reste pas moins que le fonctionnement de l'économie reste essentiellement déterminé par le marché.
Nos sociétés sont d'autre part des sociétés quisont marquées par la montée de l'individualisme : les sociétés modernes laissent une place grandissante à l'individu, la conscience collective pesant de moins en moins lourd sur la conscience individuelle. L'individu peut donc affirmer des choix et adopter des comportements qui le différencient par rapport aux autres. Les normes et les valeurs vont donc pouvoir se transformer plus rapidementqu'avant. Nous reviendrons sur ces transformations plus loin.
1 - Croissance, développement, changement social, de quoi parle-t-on ?
Avant de nous lancer dans la présentation des liens entre ces trois notions, il est nécessaire de les définir.
1.1 - Comment définir ces termes ?
Etudions successivement ces trois notions.

1.1.1 - La croissance économique
De manière très simple, on peut dire que lacroissance économique est l'accroissement sur une longue période des quantités de biens et services produits dans un pays.
Cette quantité de biens et services est mesurée chaque année : on utilise en général pour cela un indicateur que vous connaissez bien, le PIB (produit intérieur brut), c'est-à -dire, schématiquement, la somme des valeurs ajoutées. Quand on le peut, on prend en compte lacroissance du PIB par habitant qui est bien plus significative que celle du PIB global.
Pour pouvoir comparer la valeur du PIB d'une année sur l'autre et voir si elle augmente, il est nécessaire d'enlever les effets de l'inflation sur la mesure du PIB, c'est-à -dire de le calculer à prix constants. En effet, comme le PIB est calculé en utilisant les prix des produits, si ce prix augmente, on peutcroire que le PIB augmente alors que ce n'est pas vrai réellement.
Le plus souvent, la croissance économique est donc mesurée par le taux de croissance annuel du PIB réel (c'est-à -dire corrigé de l'inflation).
Remarquons que les économistes parlent tellement souvent de la croissance économique qu'ils en viennent à ne plus parler que de " la croissance " et tout le monde comprend qu'ils veulent...
tracking img