La croissance est elle toujours favorable au develloppement ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1193 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO : exemple de la chine (contextualisation définir croissance)
La croissance économique de la Chine a subi un véritable décollage depuis les années 70. (10 % de croissance annuelle depuis plusieurs années), elle suscite à la fois l’admiration et l’inquiétude des acteurs économiques mondiaux. Mais si l’on se penche sur les chiffres du niveau de vie de ses habitants, on constate un réeldécalage avec ceux de la croissance.
La croissance économique est l'accroissement sur une longue période des quantités de biens et services produits dans un pays. C’est une notion quantitative. Le développement durable est une forme de développement économique ayant pour objectif principal de concilier le progrès économique et social avec la préservation de l'environnement, ce dernier étant considérécomme un patrimoine devant être transmis aux générations futures.
Cette croissance économique favorise t-elle de toujours le développement ?
Dans une première partie nous montrerons que la croissance économique est indispensable au développement, puis dans une deuxième partie nous observerons que La croissance économique n'est pas une condition suffisante au développement

I).      Lacroissance économique est indispensable au développement

A) La croissance est source de progrès, tant au niveau individuel que collectif
La croissance économique implique l'augmentation du PIB réel du pays, ce qui permet à l'État de s'enrichir. L'État-providence va alors redistribuer ses richesses supplémentaires de deux façons pour améliorer les conditions de ses citoyens. Dans un premier temps, ilpeut créer des infrastructures d'éducation ou de santé comme des écoles ou des hôpitaux ce qui favorise l'accès à l'instruction et aux soins de l'ensemble de la population. Le taux d'alphabétisation due à l'accès à l'éducation et l'espérance de vie qui dépend en grande partie des soins disponibles, sont des critères de l'indice de développement humain(IDH) qui est synonyme du développement d'unpays. Ainsi l'augmentation de ces deux critères issus de la croissance économique résulte bien du développement.
Cette thèse est parfaitement illustrée au Brésil : grâce à la politique économique instaurée par le gouvernement Lula, le Brésil a pu bénéficier d’une forte croissance économique pour se développer, réduire le chômage, augmenter les revenus réels et diminuer la dette publique.
SelonGuy Aznar (doc 2) les gains de productivité résultants de la croissance économique sont la clé du progrès social, de l’accroissement du niveau de vie, et du développement économique social et culturel d’un pays. En poursuivant dans cette optique nous pouvons synthétiser en disant que le progrès technique est un facteur de développement.

B) Le développement, sans la croissance, reste limitéSelon une étude du PNUD (programme des nations unies pour le développement doc 1) réalisée en 2006, la Corée du Sud grâce à un TCAM de 6% du PIB par habitant pour la période 1975/2004 a vu son IDH croître de 29%. Le Koweït avec un TCAM de -0,8% du PIB par habitant pour la période 1975/2004 a connu une augmentation de son IDH de 14%.
Ces deux pays on un PIB par habitant qui est presquesimilaire. On peut voir que la Corée du sud grâce à une croissance plus élevée que celle du Koweït connait une importante hausse de son IDH tandis que le Koweït connait une augmentation de son IDH plus timorée.
L’IDH demeure l’agrégat le plus adapté pour mesurer le développement d’un pays de nos jours, il englobe trois caractéristiques : la santé, l’éducation, et le niveau de vie.
D’après une étude dumagazine ‘‘alternatives économiques’’ réalisée en 2005 (doc 6) étudiant les liens entre croissance économique et réduction de la pauvreté, il apparait que la Chine grâce à TCAM de son PIB par habitant de 8% pour la période 1981/2001 a réduit de moitié la population chinoise vivant avec moins de 1 dollar par jour en 20 ans (période 1981/2001).Au contraire l’Afrique subsaharienne qui connait un...
tracking img