La croissance et le capital humain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La croissance et le capital humain |

Nous verrons le développement du modèle qui prend en compte le facteur qualification.
Nous verrons comment cette nouvelle théorie peut expliquer la convergence des économies ?
Pourquoi certains pays ne convergent pas ?

I. Le modèle de Solow avec capital humain

Théorie développé par Lucas ( 1988) et Mankie et Romer (1992). Les théories du capitalhumain vont permettre de prendre en compte les ≠ en termes d’éducation et de qualification de la main d’œuvre.
On va donc intégrer dans ce modèle, le travail qualifié noté H qui désigne le capital humain.

Dans ce modèle, les économies vont accumuler du capital humain processus d’accumulation qui se fait par un renoncement des individus à la consommation immédiate. Les individus vont passerune partie de leur temps à la formation (donc renonce à un revenu pdt un temps). Sacrifice à court terme qui leur permettra d’augmenter la productivité du travail, l’efficacité du travail, et leur revenu.
Dans ce nouveau modèle, on a une fonction Cobb-Douglas avec une combinaison des facteurs Capital et Travail qualifié :
Y=Kα(AH)1-α
A : progrès technique
H : Travail qualifié, qui permetd’augmenter l’efficacité

On appelle :
u : la fraction du temps consacrée à la formation
L : le travail brut, ou non qualifié
Relation entre u et H : le travail non qualifié devient qualifié après une période d’apprentissage selon la relation suivante :
H=eγ×u
γ : Paramètre constant
Si u = 0 (les individus ne consacrent aucun temps à la formation), H=L il n’y pas de travail qualifié

A partirdes dérivés logarithmiques on obtient :
Une petite augmentation de u permet d’augmenter H dans une proportion = γ
Donc quand u augmente, davantage de travail non qualifié se transformera en travail qualifié le travail sera plus productif, et le revenu/tête atteint sur le sentier de croissance sera supérieur.

Pour finaliser le modèle, on a une équation de l’accumulation de travail suivante :H=skY-δK
sk : taux d’investissement
Y : revenu

On va maintenant reformuler la fonction de production :
y= kα(Ah)1-α
Avec : | h=eγ ; | h=HL ; | y=Y/Lk=K/L |

Pour arriver au sentier de croissance équilibré, on fait l’hypothèse que u est constant. On considère que, chaque pays a un u constant. Cela nous donne alors des variables sur le sentier de croissance équilibré :
y* = skn+g+δα(1-α)Avec : y*=yAh
y*t=skn+g+δα(1-α)×hA(t)
y*(t) : revenu/tête à l’équilibre (sur le sentier de croissance équilibrée), à la période t. Il augmente grâce au progrès technique A(t) (qui lui croît au taux g constant).

Signification de cette équation :
Un pays va être d’autant + riche qu’il accumule du capital physique, que ses habitants consacrent une part importante de leur temps à la formation(car présence de h dans l’équation), qu’il a un faible taux de croissance de sa population active, et qu’il a un niveau élevé de progrès technique

Si g (le taux de croissance du progrès technique) varie d’un pays à l’autre, l’écart de revenu entre ces pays ne peut qu’augmenter indéfiniment. Cette hypothèse de divergence du taux de croissance de progrès technique n’est pas très réaliste car ilexiste un transfert de technologie. Il existe des externalités positives qui vont permettre aux pays moins développer de combler leur retard. En terme de modèle, cela revient à dire que g serait commun à tous les pays.

Si tous les pays ont un g commun, comment peut-on expliquer les ≠de croissances de revenu/tête entre les pays ?
par les autres facteurs présent dans le modèle. En particulier,des études éco ont cherché à estimer l’adéquation du capital humain dans le modèle de Solow aux données empiriques.
Les hypothèses de ces études :
α=13
u : niveau moyen de la population active des pays en nb d’années
δ=10% (Paramètre d’augmentation de u)
Chaque année d’enseignement supplémentaire permet d’augmenter la productivité du travail, et le salaire, de 10%
g+δ=0,075 pour tous les...
tracking img