La croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours Economie :

I - La croissance :
 La croissance économique désigne l’augmentation soutenue de la production des biens et de services dans une économie sur une période donnée. (généralement longue). Elle est un processus fondamental de l’économie contemporaine. Le niveau de vie de toute société à long terme dépend bel et bien de la croissance.
 Indicateur de mesure :
-PIB (en général, il est mesuré en volume ou en prix constant)
- Taux de croissance (variation du PIB)
- PIB par habitant (niveau de vie)
Quelques précisions :
- Expansion : doit être distinguée de la croissance, elle désigne seulement une augmentation de la production à court terme et qui dépend de la conjoncture. (qui s’oppose à récession, alors que croissance s’opposeà crise)
- Crise : est le processus de retournement de l’activité économique. Souvent employé pour le long terme.
- Croissance extensive : produire plus avec plus d’hommes.
- Croissance endogène :
Dans une économie de la rareté, la combinaison optimale de ces éléments pour chaque produit ou service offert sur le marché détermine ce qu'on appelle généralement l’intensité des facteurs. Onparlera ainsi, au niveau de la quantité de capital utilisée par unité produite, « d’intensité capitalistique ».
Dans une économie dynamique (c'est-à-dire en changement permanent), la croissance économique est assurée :
• soit par un accroissement des quantités de facteurs de production mobilisés,
• soit par une amélioration de la combinaison productive de sorte que la même quantité de facteursengendre davantage de produit,
• soit par le progrès technique (dans le modèle de Solow), qui augmente la productivité globale des facteurs.
On parlera donc selon le cas de meilleure productivité du travail, ou de meilleure allocation des ressources ou des facteurs.
En considérant le PIB comme une fonction du capital et du travail, la croissance résulte de trois paramètres :
• la quantité decapital utilisée,
• la quantité de travail utilisée,
• et la productivité globale des facteurs.
Les nouvelles théories de la croissance et du développement économique s'efforcent de faire de la productivité un facteur endogène, que l'on explique par des variables telles que :
• l'effort de recherche et développement, et l'investissement dans le travail (effort de formation), lié à la notion decapital-savoir,
• l'effort d'investissement collectif en infrastructures, matérielles (routières, de télécommunication) ou non (infrastructures institutionnelles, comme : système juridique, réglementaire, monétaire, éducatif, etc.)
• On va voir donc les facteurs nécessaires à la croissance.
Facteurs de production : se sont les ressources matérielles ou non, utilisées dans lefacteur de production des biens et services.

Travail :
Force fournis par les humains, nécessaire à l’activité de l’entreprise, cette force est fournie en contrepartie d’une rémunération.
Le travail en économie est vu comme un des facteurs de production, comme une source de rémunération ainsi que comme un domaine d’expérience, compétences etd’expertise.
Le travail est lié à la population active, il évolue quantitativement quand cette population s’accroit (baby boom, immigration, travail des femmes…), et il diminue quand elle diminue (diminution d’âge de retraite, pyramide démographique vieille…)
Tandis que la qualité du travail dépend des formes de travail, de la tertiarisation de l’économie ainsi que de la formation basique etcontinue.
A- Le marché du Travail :
1 – Chômage :
Le chômeur est une personne sans emploi est qui est à la recherche d’un travail.
Le chômage est: conjoncturel (Keynes), structurel et frictionnel (classique), technique, saisonnier, technologique, partiel.
Le chômage est dû à : accroissement de la pop. Active, affaiblissement de la croissance,...
tracking img