La croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1247 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I-Conséquences de la croissance
L’Homme dans sa recherche de la croissance a toujours mis en priorité la création du profit en négligeant l’impact qu’aurait une telle action sur son environnement.
1) Conséquences de la croissance sur l’environnement

Depuis le début du 20 ème siècle, l’Agence Internationale de l’Energie, a constate que les découvertes de pétrole n’ont cessed’augmenter jusqu'à atteindre, en 1960, un sommet atteignant presque 47 milliards de baril de pétrole par an.
Des lors, les découvertes suivent une décroissance lente et progressive, qui s’explique a un épuisement des matières premières non renouvelables.
Cette exploitation toujours aussi grandissante est nécessaire afin de répondre à la demande qui devient de plus en plus démesurée.L’environnement souffre non pas pour répondre aux besoins des Hommes, mais seulement pour une minorité qui détient le pouvoir et l’argent : 20% des Hommes consomment 80% des ressources de la planète, contribuant ainsi a creuser les inégalités entre les pays développés en
voie de développement.
De plus, le progrès technique ne favorise pas le maintien de l’environnement dans la mesure où on ne faitque créer de nouvelles inventions et que ces effets néfastes ne soient découverts que par la suite. Par exemple l’agriculture intensive exige l’usage d’engrais et de pesticides, accélérant ainsi la destruction des sols.
L’eau constitue un point majeur, d’une part par ses consommateurs, qui le gaspille, et d’autre part en étant vise comme le lieu de déversement des déchets.
Ainsi commel’a mentionne Jacques Chirac : «  La maison brûle et nous regardons ailleurs ».

2) Conséquences de la croissance sur l’Homme

Au-delà des ces phénomènes environnementaux, les conséquences se font aussi voir sur les Hommes : la santé de chaque individu est mis en danger. On a constate d’après le film The Corporation que la découverte de nouveaux produits chimique est la source decancer et de mutations génétiques.
La pollution issue de l’activité humaine engendre l’apparition de nouvelles maladies et ainsi réduit l’espérance de vie.
De plus avec la délocalisation des entreprises de pays industrialises vers les pays du Sud , la pollution se répand de plus en plus sur l’ensemble de la planète. Cependant ce sont uniquement les pays développés tirent profit et celaaugmente les inégalités.
Le besoin de répondre a la demande toujours croissante fait en sorte que l’Homme ne pense pas a demain, comme l’a si bien dit Antoine de St Exupery, repris par Jean Louis Borbo : «  Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons a nos enfants ».

Face à la destruction planétaire, certains mouvements internationaux prennent naissance afin detrouver des solutions au développement durable.

II- Coopération internationale et développement durable

1) Coopération internationale
Toute décision si elle veut être efficace elle doit être prise collectivement, d’où la nécessite d’une mise en place de la coopération d’un ensemble de pays. Il n’existe pas un organisme international pour régler ces problèmes, mais de nombreux pays ontdéjà commence à coopérer ensemble, comme dans le cas du protocole de Kyoto ou d’Oxfam.
Dans le premier cas, seuls les pays industrialises sont concernés dans la réduction des gaz a effet de serre. Cette communauté internationale a pour but de mettre en place un commerce de permis d’émission entre ces pays concernés, l’interaction entre pays riches et pays pauvres, et des projets de développementlocalisés dans les pays du Sud. Dans le deuxième cas cet organisme canadien vient en aide aux pays les plus démunis pour essayer d’améliorer leur condition. Egalement l’ACDI a pour mandat d’appuyer les activités de développement durable en intervenant dans des pays comme l’Ethiopie ou la Bolivie et ainsi réduire la pauvreté et rendre un monde plus juste et plus prospère.

2) Développement...
tracking img