La croyance religieuse implique t'elle nécéssairement une démission de la raison?

Pages: 5 (1207 mots) Publié le: 1 avril 2009
La religion

Nous abordons la religion sous l'angle du fait social, la religion en tant que fait religieux. On va comprendre ce fait humain.
Qu'est-ce qu'une religion?
La religion c'est une croyance en une divinité, c'est également un ensemble de rites, appartenances à une église. Le phénomène religieux est universel. L'homme sait qu'il mourra et cette connaissance et angoissante (c'est lafinitude de l'homme qu'on oppose à l'infinité de dieu)
Y a t'il quelque chose après la mort? Nietszche «  c'est peut-etre dans la peur qu'il faut chercher l'origine des dieux »
Athéisme: etre contre dieu, je sais qu'il n'existe pas.
Agrosticisme : reconnaît les limites des connaissances humaines au sujet de Dieu ne pouvant rien savoir de ce qu'est dieu,l'agnostique ne prend pas parti.
Lefidèle : il est confiant en l'existence de dieu= fides en latin: la confiance, la foi.
Le panthéisme= croire que dieu est partout, dieu est la nature. Il réside dans les etres c'est un dieu immanent (Spinoza)
Immanence/ transcendance. Ce qui est à l'intérieur du monde et des êtres/ ce qui s'élève au dessus du monde.
Tous les peuples ont des religions. L'attitude religieuse semble commune à tousles hommes mais les religions sont tres diverses, face à tant de formes religieuses différentes comment unifier le phénomène religieux?

1/ La distinction entre le sacré et le profane

Dans toutes les sociétés, on a la distinction au sein d'une religion entre le sacré et le profane. Le sacré c'est l'expression de la puissance divine. On prend conscience de la grandeur de(s) dieu(x) et onadopte une attitude de respect, de vénération, d'adoration parce que c'est un mystère qui fascine. Dieu =) transcendant (supérieur à nous)
Transgresser la limite du sacré, c'est s'exposer à la colère de Dieu. Le profane se définit par rapport au sacré, il est ce qui n'est pas sacré c'est à dire ce qui peut se faire sans précaution, sans craindre de déranger dieu. Le profane c'est la réalité ordinaire,le croyant respecte cette distinction entre le sacré et le profane.
Que signifie le fait de croire en quelque chose qu'on ne peut pas prouver?
La foi est elle irrationnelle? La connaissance rationnelle s'oppose t'elle à la foi? Si oui, comment expliquer que des grands scientifiques soient croyants?


2/ Peut-on concilier la foi et la raison ?
A/ Qu'est ce qu'une croyance?

Croirec'est estimer que quelque chose est vrai, mais sans le justifier. C'est une certitude qui ne repose que sur la personne qui croit. C'est à dire que la foi ne repose que sur elle même, sur la foi du croyant. C'est une vérité que je ne peut pas justifier. La foi a un rapport avec la vérité, la foi ne peut pas prouver qu'elle est dans le vrai. la foi est une certitude subjective : cette certitude nerepose que sur la personne qui croit, la certitude est immédiate pour la raison la certitude est un résultat.

foi : certitude subjective ===) vérité
(point de départ)

Raison : hypothèse =) démonstration =) certitude=) vérité
(vérité)

B/ Ce que la raison refuse à la foi

La religion se fonde sur des faits véritables, par ex ds le domaine judiciaire on va rechercher lesfaits. La foi, elle tente aussi d'expliquer quelque chose que l'on connaît pas. Elle répond elle aussi à un désir de savoir, la faiblesse de la foi c 'est qu'elle n'apporte pas de preuve. Dans le combat pour la vérité la science pense bien avoir gagné.

Ce qui échappe à la raison : c'est certaines choses qui nous semble incompréhensible, comme par exemple la notion de plus l'infini ou moinsl'infini en mathématiques.

C/ «  La fois et la raison sont 2 manières distinctes d'accéder à la vérité » Blaise Pascal

Nous connaissons la vérité par la raison mais encore par le coeur , dc la fois et la raison ne sont pas contradictoire. Pascal reconnaît que la raison est inutile pour parler de Dieu, pour cela il faut passer par une autre faculté : la foi. La foi et la raison sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la croyance religieuse implique t'elle une demission de la raison?
  • La croyance religieuse implique-t-elle necessairement une demission de la raison?
  • La croyance religieuse implique t-elle une démission de la raison ?
  • La croyance religieuse implique-t-elle la demission de la raison?
  • La croyance religieuse implique-t-elle une démission de la raison ?
  • La croyance religieuse implique-t-elle la demission de la raison ?
  • La croyance religieuse est-elle une démission de la raison
  • La raison entre-t-elle nécessairement en conflit avec la croyance religieuse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !