La culture apporte-t-elle le bonheur?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La culture de la raison apporte-t-elle nécessairement le bonheur ?

Nul doute que la raison apporte un état de satisfaction, de contentement, du fait de comprendre quelque chose et d’avoir aiguisé son raisonnement, mais en découle-t-il réellement le bonheur ?
Le bonheur se définit comme un état durable de plénitude et de satisfaction, un état agréable et équilibré de l’esprit du corps d’oùla souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents. La raison quand à elle désigne l’ensemble des facultés humaines d’ordre intellectuelles qui permettent de produire des raisonnements et des calculs, de distinguer le bien du mal. Elle désigne, comme le dit Descartes, le « bon sens ».
Nous verrons dans un premier temps que l’entendement n’est pas nécessairement source de bonheurgrâce au mythe de l’imbécile heureux, puis dans un second temps nous tenterons de comprendre comment peut-il l’être et dans quelle mesure.

Une des idées les plus répandues chez les gens demeure à croire que l’on ne peut jouir de sa condition qu’en étant idiot, en se détachant de tout ce qui pourrait indisposer notre existence, ce qui revient à penser que plus on est ignorant plus on est heureux.L’ignorance est doté d’un aspect assez confortable, elle empêche la perception de la réalité, la conscience des malheurs du monde. C’est en quelque sorte se voiler la face et fuir la réalité mais ne serait-il pas plus agréable de connaitre le petit bonheur de l’animal qui ne sait pas qu’il va mourir, qui ne sait pas ce qu’il va lui arriver et n’a aucune conscience ? La conscience est une plaie, ily a la conscience du temps, la peur du présent qui fuit, du passé remplit de remords et de regrets qui écrase, ajouté à cela le futur incertain et angoissant. A cause de la pensée, la situation de l’homme est tragique, il est assujetti au temps. « L’homme est le seul être qui sait qu’il va mourir » dixit Epicure. Faudrait-il alors s’abstenir de penser pour être heureux ? La prise de conscienceserait-elle donc une cause de la souffrance humaine ? Prenons pour exemple l’individu qui se rend compte un jour qu’il y a mieux que lui, plus riche que lui, plus heureux que lui, il perçoit alors la réalité et se convainc donc inconsciemment qu’il est malheureux.
Il est d’autant plus confortable de rester dans l’ignorance que la culture de la raison est difficile d‘accès. Elle demande un grandtravail et une patience de fer. La culture désigne ce qui est différent de la nature, c’est-à-dire ce qui est de l’ordre de l’acquis et non de l’inné, d’où une « culture de la raison » qui ne s’acquiert pas avec facilité. Remarquons au passage que le commencement de « l’âge de raison » se situe seulement à 7 ans, ce qui témoigne bien d‘un long processus. Cultiver sa raison demande efforts etsacrifices, prenons pour exemple les années d’apprentissage scolaires nécessaires pour développer l’usage de la raison, nous disons bien en « développer l’usage seulement » car cultiver sa raison n’est pas encore user parfaitement de sa raison. De plus, l’école démontrent bien que la raison n’est pas à la portée de tout le monde, certains réussissent avec plus ou moins de facilités tandis que d’autrespeines à réussir, tout dépend de chacun. Quand bien même un individu disposerait de quelques années d’études en poche, cela ne serait pas suffisant à raisonner correctement. On ne s’improvise pas philosophe ou scientifique du jour au lendemain, cela nécessite là encore une bien longue expérience. Si nous plaçons le bonheur dans l’absence de difficultés et dans l’absence de contraintes, il faudradonc que la culture de la raison nous apporte plus de facilités qu’elle ne nous demande d’efforts. Or ce n’est toujours pas le cas et cela ne semble pas arriver de si tôt. Il serait bien sur impossible et même impensable de jouir d’une raison très développé dès la naissance.
D’autre part, nous a-t-on déjà certifié que tous ces individus ayant passé leur vie à développer et cultiver leur raison...
tracking img