La culture arabe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan

1- La culture arabe :

a- Ses origines
b- Ses caractéristiques

2- Les influences culturelles sur les comportements managériaux dans les pays arabes (modèle d’Hofstede)

3- Etude de cas

Introduction

Du Septième aux Quinzième siècles, les Arabes s’imposèrent dans tous les domaines, qu’il s’agisse de science, de culture ou de toute autre activité de lapensée. Tout au long de ces huit siècles, jamais l’excellence arabe ne souffrit de repli. Le monde entier était témoin de l’âge d’or de la culture arabo-islamique. Mais un retournement de situation fit que les musulmans arabes s’affaiblirent petit à petit, abandonnant du coup les ouvrages de l’esprit qui faisaient leur gloire. Ceux-là même qui tinrent, des siècles durant, la bannière du savoir et de lapensée humaine, allaient céder à l’immobilisme et à l’imitation. Dépouillés du leadership qu’ils gardèrent jalousement pendant longtemps, ils achevèrent de fléchir devant la force irrésistible de la culture occidentale qui marqua profondément leur littérature, leurs arts et leurs modes de vie.

Problématique

Quelles sont les sources et les caractéristiques de cette culture bien particulière.Et quel est son impact sur les pratiques managériales ?

Positionnement des pays arabes dans le monde

[pic]

L’importance stratégique du monde arabe

• 22 pays.
• Situation des différentes religions
• Multitude de groupes ethniques et linguistiques.
• Près de 60% des réserves de pétrole terrestre se trouve à la péninsule arabique.
• L'Arabie Saoudite possède leplus grand du nombre des réserves de pétrole.

1- Les caractéristiques et incidences de la culture arabe

a. Les origines :

La langue arabe, l’islam et l’humanisme, tels sont les fondements de la culture arabo-islamique. Participant d’une double nature intellectuelle et spirituelle, la culture arabe prend racine dans les commandements de l’islam, la langue arabe et ses disciplinesapparentées, l’histoire des structures mentales et physiques des peuples musulmans.

Du fait de sa composante irréductible, la culture arabe s’apparente à ce qui fait l’essence de l’Islam en tant qu’il est la Religion et le Mode de vie à suivre. Il s’agit de six attributs essentiels, à savoir l’universalité, la complétude, l’idéal du juste milieu, le réalisme, l’objectivité et la diversité dansl’unité.

En tête des sources précitées arrive le Saint Coran dans lequel ont été puisés les fondements théoriques des sciences islamiques et de la langue arabe. Son message a permis aux musulmans de dégager le système de références duquel il fallait se prévaloir pour sonder les vérités du savoir et du monde et se doter des mécanismes de pensée et des canons éthiques qui aident à appréhender laréalité de la réflexion et de la contemplation.
La primauté du Saint Coran comme référence capitale de la culture arabo-islamique tient à la nature substantielle de la révélation coranique qui s’articule autour d’un ensemble de commandements de portée religieuse, morale et sociale. Il y a aussi le fait que la justesse du verbe divin transcende les âges et les espaces et donne des réponses auxexigences et nouveautés de toute époque.

La Sunna du Prophète s’impose comme la deuxième source de la culture arabo-islamique. De fait, les musulmans sont redevables de leur renaissance scientifique et civilisationnelle non seulement aux apports du message coranique, mais aussi à la tradition du prophète qu’ils ont recueillie sous forme d’écrits exhaustifs, puis mise à profit dans leur œuvrescientifique et leur vie de tous les jours. Issue du Saint Coran et de la Sunna du Prophète, la culture arabo-islamique se veut être un modèle d’ouverture, où triomphent les valeurs de la cohabitation, du dialogue et de l’entente.

La preuve a été établie qu’en l’absence de rapports avec une structure religieuse donnée, la culture ne peut prétendre à l’épanouissement naturel. Et pour cause, la...
tracking img