La culture dela paix

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2029 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 
CHAPITRE II : VIVRE ENSEMBLE
L 4 : LA CULURE DE LA PAIX (TOLERANCE, DIALOGUE DES CULTURES ET DES RELIGIONS).
Durée 2H.

PLACE DE LA LEÇON : Chapitre II : Vivre ensemble .Leçon 4 : L a culture de la paix (tolérance, dialogue des cultures et des religions)

OBJECTIF GENERAL :
* Comprendre l’enjeu et le processus de la paix dans le mondeOBJECTIFS SPECIFIQUES :
* OS1 : Définir les notions de paix et de tolérance
* OS2 : Préciser les instruments du dialogue culturel et inter- religieux
* OS3 : Développer la culture du dialogue

PLAN :

INTRODUCTION

I/ LES INSTRUMENTS DU DIALOGUE
1) La paix
2) La tolerance
II/ LE DIALOGUE CULTUREL
II/ LE DIALOGUE RELIGIEUX

CONCLUSION

STRATEGIES :

1ère Phase : Unjeu de questionnement pour visiter les pré- acquis des élèves sur la question étudiée

2ème Phase : Elle porte sur une étude de textes choisis comme supports pour aborder la leçon.

RESUME :

INTRODUCTION :

Depuis la destruction des Tours Jumelles de World Trade Center aux USA, la guerre fit rage dans le monde entre pays occidentaux et pays musulmans arabes, tous porteurs de religions etde cultures différentes. Ainsi, au-delà des intérêts économiques qu’ils ne partagent pas, ces deux mondes sont plus opposés sur le plan de l’idéologie religieuse que les extrêmes utilisent pour exacerber les différends.
Aujourd’hui, une seule question se pose avec acuité : le dialogue entre les deux camps ,et par delà ,celui entre toutes les cultures ou religions du monde.
Il serait opportunde semer les graines du dialogue c’est-à-dire la paix et la tolérance avant de l’aborder dans son acceptation ? la plus large à travers deux ouvertures : le dialogue religieux et celui culturel.
I/ LES INSTRUMENTS DU DIALOGUE RELIGIEUX.
1. La paix
Il est tiré du mot latin  « Pax ». Il signifie état de calme ou de tranquillité comme une absence de perturbation, d’agitation ou de conflit. Auplan collectif, elle symbolise une absence de violence ou de guerre entre groupes humains. C’est aussi un état d’esprit personnel exempt de colère, de crainte et plus généralement de sentiments négatifs. Elle est souhaitée pour soi-même et éventuellement pour les autres. Au-delà des définitions, la paix installe la vie entre les différences de personnes, de cultures, de religions ; elle encouragela cohabitation, la recherche de l’autre car les barrières psychologiques comme la crainte, la peur disparaissent. Donc, Alexandra David NEEL (1869-1969) disait :« ce qu’il faut rechercher et trouver, c’est la douceur sereine d’une inébranlable paix » ;car elle est l’un des fondements du dialogue.
2. La tolérance
Du latin « tolerare », il signifie supporter. Elle regroupe beaucoup d’assertionsen fonction des domaines. D’après les moralistes, la tolérance est une abstention volontaire dans le combat contre un mal identifié comme tel et le combat contre ce mal engendrerait un mal plus grand. Elle est l’art d’être heureux en compagnie des autres (Pauline Vaillaucourt, Les poings sur les i ) . En 1950, la tolérance est perçu comme un état d’esprit d’ouverture à l’autre. Admettre desmanières de penser et d’agir différentes de celles que l’on a soi-même. Ainsi, l’individu ne se sent plus seul dans son monde religieux, politique ; il est en contact permanent avec l’autre,qui lui aussi, a sa façon de voir et de comprendre les choses. La voie de salut garant de la vie est l’acceptation de l’autre malgré sa différence ou sa spécificité. Les Musulmans ou Chrétiens ou autres,majoritaires, doivent accepter toute minorité à côté d’eux dans le respect et la différence au nom de Dieu.
II/ LE DIALOGUE RELIGIEUX.
« Nous devons apprendre à vivre comme des frères, sinon, nous allons mourir tous ensemble comme des idiots » (Martin Luther King 1929- 1968). Cette assertion des années d’émancipation des Noirs aux USA est plus que d’actualité à notre époque, confrontée à l’opposition...
tracking img