La culture nous rend t-elle plus humain ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout abord, nous pouvons nous demander ce que l’on entend par le terme « humain ». Par définition être » humain » signifie  être sensible à la pitié, bienfaisant. Pour prouver que la culture travaille à rendre l’homme plus humain, nous parlerons de la préhistoire et des premiers hommes. C’est en effet à partir de cette période que la culture a commencé à jouer un rôle très important dansl’aboutissement de l’homme. C’est grâce à elle que l’homme a pu se démarquer des animaux en domptant la nature et non en vivant selon elle. C’est par la formation du langage et du dialogue conduisant à une vie en société que l’homme a pu échapper à son instinct naturel animal et devenir humain. La culture a ainsi permis l’élaboration des arts, des lettres, de modes de vie, de droits fondamentaux, desystèmes de valeur, de traditions et de religions.
La culture sera donc un héritage que chaque homme recevra de ses ancêtres. Celle-ci lui permettra de s’intégrer dans la société, de s’épanouir avec une bonne santé mentale, de pouvoir communiquer avec le monde qui l’entoure, de partager et de construire sa vie. Elle lui permettra également de bénéficier de connaissances déjà acquises par nos ancêtreset ainsi d’en retenir les erreurs afin de ne plus les commettre. Ainsi la culture rend plus humain car elle enseigne et l’homme apprend à vivre mieux, à comprendre. Par exemple, le Racisme semble plus lié à une mauvaise culture qu’à une véritable haine de l’homme.
Pour Freud « aimer son prochain » n’est pas naturel mais culturel. C’est aussi ce qui a permis à l’homme de s’écarter de l’animal,puisque aimer son prochain, se forcer à être aimable, serviable, répond à la définition de ce qu’être humain. Ainsi l'homme va avoir un réflexe d'entre aide. Dans les pires difficultés, il ira voir son prochain pour demander de l'aide et vice versa.
Comme autre élément permettant de montrer que la culture travaille à rendre l’homme plus humain, nous avons l’exemple du nouveau né qui à l’originene sait rien et va devenir humain par la culture. On ne naît pas humain, on le devient ! En effet, le petit enfant va s’imprégner de la culture de ses parents et des connaissances du monde qu’il va apprendre à connaître par exemple par l’école. Et il va pouvoir devenir un homme. Pour appuyer cet argument nous pouvons parler des enfants « sauvages » qui ont été élevés par des animaux (exemple desloups) et qui finalement recueillis par les homme ont été incapables de d’adapter à notre manière de vivre et n’ont jamais pu s’intégrer dans le monde des humains. Finalement ils sont morts en animal car il n’y avait aucune trace de culture humaine en eux qu’ils auraient due recevoir dés leur plus jeune âge. Ils étaient animaux et sont restés animaux…
D’ailleurs, en science, le fait d’avoir uneculture fait partie des critères d’appartenance à la lignée humaine. La culture travaille donc à rendre l’homme plus humain.

II
Pourtant, malgré la culture, l’homme a semble t-il plus le don de faire la guerre que d’aimer son prochain. Aujourd’hui, après les atrocités commises au 20 ème siècle, siècle le plus meurtrier que l’homme est connu, nous pouvons nous remettre en question et nousdemander si la culture travaille réellement à nous rendre plus humain ou si elle ne nous déshumanise pas. L’homme n’est-il pas en réalité l’animal ayant l’instinct le plus dangereux et meurtrier de la planète ?
Comme le dit Freud, « L’homme n’est pas un être doux, en besoin d’amour, qui serait tout en mesure de se defendre quand il est attaqué  mais au contraire il compte une très forte partd’agression en lui » 
La culture est présente partout dans le monde et prend une forme différente dans chaque population. La culture crée ainsi des différences entre chaque homme de la planète et malheureusement celles-ci ont depuis toujours abouti à des guerres. Nous pouvons prendre exemple de la religion, partie intégrante de la culture, qui ne semble pas avoir travaillée à rendre les hommes plus...
tracking img