La dame de shalott de john william watterhouse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (786 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
John William Waterhouse
La dame de Shalott

Bonjour, la peinture que nous avons choisie, Jasmine et moi, est surement l’une des peintures les plus belles de tous les temps. Elle est assez célèbremais pas autant que, selon nous, elle le mérite. C’est la peinture « La dame de Shallot » de John William Waterhouse.

C’est une peinture de grand genre car, comme vous pouvez le voir, elle nemontre pas un paysage et encore moins un nature morte, mais une représentation d’un personnage mythique, ou, plutôt d’une scène d’un récit.

Cette œuvre a été réalisée à l’huile sur toile et elle fait153 cm × 200 cm ce qui est quand même très grand.

The lady of Shalott est un tableau qui renferme plusieurs symboles, souvent dans des détails que l’on n’aperçoit pas du premier coup d’œil. Toutd’abord, pour peindre ce tableau, Waterhouse s’est inspiré du poème homonyme d’Alfred Tennyson. Ce poème raconte l’histoire d’une jeune femme qui n’avait pas le droit de regarder directement le mondeextérieur et qui pouvait le voir seulement dans un grand miroir. Elle se mit à tisser tout ce qu’elle voyait sur une tapisserie. Un jour elle vit passer un dénommé Lancelot passer devant le miroir et tombaprofondément amoureuse de lui. Elle se mit à le regarder directement ce qui déclencha une malédiction suite à laquelle elle embarqua dans un bateau sur la proue duquel elle avait écrit « The lady ofShalott » et chanta son histoire naviguant vers une mort certaine. Son corps gelé fut retrouvé par Lancelot.

Waterhouse a peint trois scènes de ce poème, soit celle-ci, ou la dame est dans sonbateau, elle vient juste de sortir de sa tour et elle est condamnée à une mort très proche, celle-là, ou elle est entrain de tisser sa tapisserie et celle-là, sur laquelle, elle vient juste d’apercevoirLancelot et s’est détournée pour le regarder. Si l’on revient à notre tableau, ici, vous pouvez reconnaitre la tapisserie que la jeune femme avait tissé durant toute sa captivité. Les deux seuls...
tracking img