La danse africaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2711 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPPORT DE LECTURE SUR UNE MANIFESTATION CULTURELLE
La danse africaine

Travail présenté à
Monsieur Steven Légaré

Daphnée Roger
Jessica Thomas-Ouellette
Anthropologie

Cégep du Vieux-Montréal
Le 8 Novembre 2011

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION…………...………….………………………………………………………....4
Origines de la danse…………..……….…………………………………………………………...5
Description de ladanse………..…..……………...………………………………………………..6
Diffusion et expansion……….…………….……………………………………………………....7
BIBLIOGRAPHIE.….…….…….……….………………………………………………………...9
ANNEXES...……….……….…..…………….…………………………………………………..10
I Guide d’entrevue pour observation…………………………………………...10
II Contact et rendez-vous………………………………………………………11

INTRODUCTION
Pourquoi la danse africaine? Tout simplement, en premier lieu, par intérêt. C’est un style qui attire,déstabilise et fascine, car il est mystérieux, on ne le connait pas assez bien encore. C’est donc, en un sens, une quête de savoir personnelle dans le but de démystifier la danse africaine dans toute son ampleur. Dans un deuxième temps, dans le but d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses. Il aurait été trop aisé et moins captivant de choisir un style déjà connu et pour lequel il aurait été facilede tomber dans les préconçus et de traiter l’information à travers le filtre de notre culture. Tandis que, lorsque nous découvrons l’inconnu et que nous sommes dépaysés, il est plus facile de laisser tomber les préjugés et de se laisser aller à l’apprentissage de nouvelle données sans jugement de quelque sorte et d’absorber l’information en tant que telle, sans biais d’ interprétation culturelle,ce qui, à notre sens, se rapproche le plus de l’approche anthropologique.

Les origines de la danse africaines
La danse africaine, ou danse « des noirs » que nous connaissons aujourd’hui a des origines bien à elle, que nous tenterons d’éclaircir. La danse africaine traditionnelle est une danse communautaire ayant des fonctions sociales importantes que nous préciserons, mais c’est avant tout unmoyen de communication, considéré plus fort que la parole elle-même. Elle permet de s’exprimer, d’exister, d’affirmer son identité et, ce faisant, de conserver la culture. Ces danses traditionnelles ont l’habitude d’imiter les animaux et font de l’épanouissement intérieur, des vertus éducatives et des aspirations spirituelles sont cheval de bataille, comme le mentionne Alphonse Tiérou, un despremier théoriciens de la danse africaine. Aussi, elles sont intimement liées à la musique, au mime, au conte, au costume et au rituel. Elle puise ses influences dans les cultures de pays tels que le Congo, le Mali, le Sénégal, la Guinée, le Zaïre, le Bénin, le Togo, le Cameroun, la Côte d’Ivoire etc. Les danses traditionnelles africaines sont transmises oralement de génération en génération. Lesenfants apprennent à danser dès qu’ils sont en âge de marcher et cet apprentissage ce fait à l’aide d’un maître et à travers de longues années de travail et de pratique.
Il y a une distinction particulièrement importante qui divise la danse africaine originale en deux catégories fondamentales : la danse populaire, qui englobe les loisirs, les festivités et la méditation, et la danse africaine àdimension rituelle, qui concerne la spiritualité, la religion, les rituels et les rites de passages. Cette dernière, plus complexe, est réservée aux initiés, elle traite du sacré, souvent lié à la magie, par exemple le vaudou, et consiste généralement, à communiquer avec le dieu à travers un état, communément, de transe qui est encouragé par le type de musique et ces cérémonies et rituels sontsouvent régie par un calendrier rituel rigoureux.
De plus, une des particularités des danses africaines traditionnelles est la variabilité des messages, des buts et des valeurs mis de l’avant. En effet, contrairement à l’idéologie populaire, ces danses offre un éventail de styles selon la culture et l’occasion, passant de la communion avec la nature, aux festivités et aux...
tracking img