La danse, succession de changement depuis le 16ème siècle, soumise à une exigence de style dès le règne de louis xiv.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1020 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avant « l'écriture Feuillet », publiée en 1700, il n’existait aucun autre écrit théorique concernant les répertoires de la danse et des mouvements mis à part celle de Thoinot Arbeau, datant de 1588. Entre 1588 et 1700, il n’existe donc pratiquement pas de documents concernant la danse et sa pratique. Cela est bien malencontreux, puisque la danse du seizième siècle, siècle de la Renaissance, sedifférencie beaucoup de celle que l’on peut voir au dix-septième, siècle de Louis XIV. En France, avant le règne de Louis XIV, les danses les plus anciennes sont le branle et la basse danse. Le branle est une danse de groupe qui se pratique en ronde ou en chaîne. Elle porte son nom, car elle est exécutée en «branlant un pied sur l’autre ». Plusieurs types de branle sont distingués : le simple, ledouble, le gai, le coupé. L'Orchésographie de Thoinot Arbeau (1588) les décrit toutes. A partir du XVIIème siècle, Louis XIV a amplifié l'évolution de la danse, ceci en réponse aux exigences accrues du cérémonial de la Cour et du Ballet. La technique de la "Belle Danse " est l'aboutissement d'une évolution qui a porté aussi bien sur les pas que sur la façon d'utiliser le reste du corps dansl'espace. Entre le pas et la figure, une harmonie s'est établie. Le pas met en valeur la figure et inversement. Tout y est objet de contrôle permanent et conscient. La danse doit être visuelle et soumise à une exigence de style. Elle est transformée en œuvre grâce a des dessins purs qui font appel à beaucoup de rigueur et de sévérité, où se manifeste l’esthétique d’un milieu et l’organisation d’une Couret d’un quotidien, d’habitudes très structurés. A la Cour de Louis XIV, cet aspect est particulièrement démontré : dès son plus jeune âge il est attiré par la danse que son père pratiquait déjà auparavant.

" Louis XIV avait reçu des mains de la Nature une figure Noble et majestueuse.
Il avait aimé dès son enfance tous les exercices du corps et avait ajouté aux dons naturels toutes les Grâcesqui peuvent s'acquérir. " (Pierre Rameau)

Lorsqu’il prend personnellement le pouvoir en 1661, Louis XIV donnait des ballets magnifiques, dans lesquels il apparaissait lui-même avec les Princes, les Princesses et les Seigneurs de son royaume. La danse avait donc un impact politique très important, elle à même atteint un rôle sans précédent dans les milieux sociaux et politiques. La dansefrançaise sous Louis XIV est devenue le paradigme de la civilité et du comportement, imitée par les autres royaumes d'Europe. Les maîtres de danse, qui ont travaillé dans toute l'Europe, ont non seulement enseignés les techniques de danse, mais les règles du comportement conforme à leur époque. Grâce à ces normes sociales sévères, le roi Louis XIV utilise la danse comme un outil politique pour assurerson autorité absolue. Il est nécessaire pour le pouvoir royal de s’affirmer comme un moyen unique de paix, de prospérité, car les régent(es) précédentes ont, de par leur politique, affaiblies le pouvoir royal : on trouve de nombreuses guerres de religions sous le règne de Catherine de Médicis, italienne ; la guerres des princes sous Marie de Médicis ; puis finalement des Frondes sous la régenced’Anne d’Autriche. Il est donc primordial, de mener une propagande pour réaffirmer sa puissance auprès des autres royaumes.
Ces règles strictes ont été particulièrement importantes lors des ballets à la cour française. Durant le règne de Louis XIV, des bals ont lieu chaque semaine, notamment pour démontrer la puissance et la grandeur du régime face aux peuples étrangers. La danse est utilisée entant que moyen artificiel pour attirer l’attention. Toute la danse de cette époque est basée sur l’artifice. Le lieu même ou se déroulaient traditionnellement les bals et les ballets de Louis XIV est déjà arti
ficiel en lui-même : le château de Versailles lui sert de « scène », la danse est une parure. La danse est un moyen qui lui permet de parvenir à ses fins politiques. Ainsi il exerce son...
tracking img