La decolonisation de l'inde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Au début du 20ème siècle, l'Inde (comprenant le Pakistan) était dirigée par l'Angleterre. Au tournant du XXe siècle, des troubles politiques et sociaux s'accrurent en Inde. L'Indian National Congress (Congrès national indien fondée en 1885) est insatisfait par le gouvernement et la répartition des richesses associées aux différences de cultures et religions.Il relance donc le mouvement pourl'unification du pays grâce notamment à Jawaharlal Nehru dès 1929 et l'autorité charismatique du Mahatma Gandhi.
Le gouvernement britannique réagit par le durcissement de la répression. Ainsi, le début du siècle vit la création de la Ligue musulmane (1906), encouragée par le gouvernement britannique dans la mesure où elle détournait de nombreux Indiens musulmans de la lutte pour l'indépendance.Cependant, l'Indian National Congress gagnait de nouveaux adeptes.
Pourquoi et comment l'Inde a-t-elle réussi à accéder à l'indépendance? De quelle manière s'est déroulée la décolonisation de l'inde?
Les revendications d'indépendance amènent peu à peu à la décolonisation négociée du pays grâce aux differentes méthodes d'actions. Mais les lendemains de l'indépendance ne correspondent pas aux attentesespérés.

Des 1910, c'est la montée des revendications organisé par L'Indian national Congress dirigé par et Nehru et Gandhi et la ligue musulmane dirigé par Ali Jinnah. Les revendications sont anciennes et nombreuses souvent accompagnés d'actions non violente orchestré par le Mahatma GANDHI.

A partir des années 1920, Gandhi et Nehru, leaders du parti du Congrès, réclament à la métropoledes réformes démocratiques puis l'autonomie à cause d'une part du durcissement de la répression et de l'adoption d'un Code pénal spécifique. Ainsi, les personnes accusées de trahison pouvaient être jugées lors d'un procès sans jurés, et les fauteurs de troubles pouvaient être déportés ou sommairement emprisonnés. Ce qui ne respecte aucunement la Déclaration des Droits de l'Homme et la Démocratieappliqué par l'Angleterre.

D'autres parts, la répartition des richesses injuste provoque la colère parmi le peuple indien notamment les impôts trop chers. l'Inde participe très largement à l'effort de la guerre: d'abord en envoyant des troupes combattre les Japonais durant la seconde guerre mondiale et en la soutenant financièrement par le biais de prêts d'argent.

Les différences decultures et religions ainsi que la haine entres communautés indiennes provoquent des déchainements et flambées de violence. En effet, les personnes sikhs (mélange d'hindouisme et d'islam) et les hindous s'en prennent aux musulmans et inversement pour les musulmans qui quant à eux massacrent des hindous et des sikhs.
Mais la couronne britannique refusa d'accéder à ces demandes.

Suite au refus dela couronne britannique, Le Parti Indépendantiste entreprend de nombreuses manifestations non-violentes. Gandhi, leader charismatique du parti, contre la force armée conseille de recourir à la désobéissance civile consistant par exemple à ne plus payer ses impôts ou a ne pas plier a la réglementation ,il organise aussi la marche du sel pour contester la gabelle (l'impôts sur le sel) en seprocurant du sel de contrebande. Il demande aussi à la population indienne de boycotter les établissements et magasins anglais. Ou de rejoindre le mouvement Quit India, un appel pour une indépendance immédiate de l'Inde, émis par Gandhi le 8 août 1942. Mais la non-violence n’empêche pas toujours le bain de sang.

Avec ce conflit et les violences qu'il engendre entre hindous et musulmans, lesBritanniques prennent conscience de la nécessité de partir au plus vite et décident donc de négocier l'indépendance de l'Inde.
A cause de la situation alarmante en Inde, le premier ministre britannique Attlee charge donc le vice-roi des Indes, Lord Mountbatten de régler la question. Les consultations et les négociations qu'entreprend ce dernier, le conduisent à proposer un plan de partition du pays qui...
tracking img