La decolonisation du congo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La décolonisation de l'Afrique

La décolonisation en Afrique, 1936-1990
Suivant l'exemple de la Côte-de-l'or, qui accède à l'indépendance sous lenom de Ghana en 1957, le Nigeria (1960), le Tanganyika (1961) et l'Ouganda (1962) s'émancipent à leur tour dans le cadre du Commonwealth. En 1960, leCongo belge proclame également son indépendance. La conférence de Brazzaville de 1944, tenue à l'initiative du général de Gaulle, avait promis une largeautonomie aux colonies françaises tout en leur refusant l'indépendance. En 1946, la IVe République croit trouver une réponse en créant l'Union française,formée par la République française et les territoires et États associés d'outre-mer. Profondément rénovée par la loi Defferre de 1956, l'Union françaisedevient en 1958 la Communauté qui va mener vers l'indépendance les anciens territoires (notamment le Sénégal, le Soudan, le Niger, la Côte d'Ivoire, leGabon, le Tchad et Madagascar), à l'exception de la Guinée.
Au Maghreb, en revanche, si la Tunisie et le Maroc obtiennent leur indépendance en 1956,l'Algérie n'y accède qu'en 1962, au terme d'une guerre meurtrière avec la France. Les colonies portugaises (Angola et Mozambique) deviennent, quant àelles, indépendantes en 1975. En 1976, l'Espagne abandonne, par consentement, à l'exception de quelques points d'appui (Ceuta, Melilla) les fragmentsd'empire qui lui restent. En Rhodésie du Sud, la minorité blanche n'abandonne le pouvoir aux Noirs qu'en 1980, tandis que la Namibie ne s'émancipe de la
tracking img