La democratie en thailande

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2817 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La démocratisation de la Thaïlande

Introduction : Thaïlande signifie terre des hommes libres, après s’être appelé Siam jusqu’en 1939. Situé au Sud-est de l’Asie, le pays possède une superficie et une population comparables à celles de la France (514 000 km², 65 millions d’habitants) et possède également une large ouverture maritime. Frontalier de la Birmanie (Nord-ouest), la Malaisie (Sud), duCambodge (Est), et du Laos (Nord-est), l’Etat thaïlandais est indépendant et membre, depuis 1946, de l’Organisation des Nations Unies (O.N.U). 72e indice de développement humain mondial (plutôt bas donc), il s’agit d’un des pays les plus prospères d’Asie mais économiquement fragile car dépendant d’une monoculture (riz). Les investissements étrangers y sont nombreux.
Il s’agit du seul pays d’Asiedu Sud-est à n’avoir jamais été colonisé (la Grande-Bretagne et la France y possédaient une grande influence, le Japon a occupé le pays durant la Seconde guerre mondiale, mais le pays est toujours resté indépendant). Cela joue sur notre problématique (notamment à propos de la non-ingérence).
Peut-on parler de semi-démocratie en Thaïlande ? L’expression est étrange mais inhérente à la situationparticulière du pays.
I Les institutions du pouvoir en Thaïlande
A) Histoire du pouvoir
Le pays fut une monarchie absolue de 1782 à 1932 (avant, il s’agissait d’un système de tribus, clans,…) dirigée par la même dynastie, les Chakri.
A l’époque donc où l’Angleterre (1641-1648 puis 1688), les Etats-Unis d’Amérique (1776) et la France (1789) réalisaient leur Révolution, la Thaïlande entre dansce système pour 150 ans.
En 1932 a lieu la « révolution démocratique » : les militaires renversent la monarchie, imposent une Constitution, un Parlement, obligent le roi à abdiquer et confisque les propriétés de ce dernier.
Bhumibol est couronné en 1946 (et devient Rama IX en 1950). Il sera, en tant que roi, l’interface pouvoir local / Etats-Unis de la région : tout comme en Amérique Latine, sonretour au pouvoir est tributaire de la volonté américaine de posséder dans la région concernée une « base » afin de lutter contre le communisme).
Il règne toujours à l’heure actuelle, (63 ans à l’heure actuelle) dans ce qui est une monarchie constitutionnelle : le monarque est reconnu chef de l’Etat mais n’a que peu ou pas de pouvoir.
A partir de 1946, 3 « secteurs » émergent dans le contrôledu pouvoir : la monarchie, les militaires et la bourgeoisie (les « bourgeois » thaïlandais font des dons au roi qui les redistribue aux ruraux. La bourgeoisie s’assure ainsi les faveurs royales, pendant que le roi soigne son image).
La monarchie rétablit les vieilles pratiques pour asseoir son autorité : nous sommes fin années 40, début années 50. Langage particulier pour s’adresser au roi,s’agenouiller ou se mettre à plat ventre lorsqu’on lui parle…
Quels sont les pouvoirs du roi, dans les faits ? Il est l’éminence grise de la politique (habitué à négocier avec les militaires avec qui il partage le pouvoir depuis plus de 60 ans, on parle d’ailleurs de « dictature bicéphale »). Pourquoi est-il adulé par la population ? Il est vu comme le modérateur des répressions militaires, comme leprotecteur du peuples, de plus la population est endoctriné depuis 60 ans.
De la même façon, il peut imposer un 1er Ministre comme il le désire. Par des jeux d’alliance avec les militaires et d’appel à la population, il fait du 1er Ministre un « fusible » qui endosse la responsabilité des maux thaïlandais.
B) La représentativité en Thaïlande
Il faut garder à l’esprit que la représentativité et lesméthodes électorales sont constamment modifiées en Thaïlande  en termes de nombre de représentants, qui sont nommés, élus,…
Il existe
la Chambre Haute la Chambre Basse
Le 1er Ministre nomme 270 sénateurs pour 6 ans 393 députés élus universellement pour 4 ans
vote des amendements à la Constitution vote la promulgation des lois

Le 1er Ministre est élu au suffrage...
tracking img