La deuxieme guerre mondiame

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I- INFORMATIONS SUR LES METHODES UTILISEES

Les comptes sociaux arrêtés au 31 Décembre 2003 sont établis dans le cadre des principes et méthodes comptables édictés par le plan comptable bancaire UEMOA:

- la continuité de l'exploitation
- l'indépendance des exercices
- l'évaluation du patrimoine au coût historique
- le principe de prudence
- la permanence des méthodes
- le principe denon compensation
- l'intangibilité du bilan d'ouverture.

Il n'y a donc pas eu de dérogations aux principes généraux. Toutes les immobilisations - propres et celles qui sont mises en location - sont évaluées à leur coût d'acquisition et les amortissements afférents sont calculés sur leur durée de vie estimée selon la méthode linéaire et conformément aux règles comptables de droit communapplicables au Bénin.

Les amortissements

Le tableau d'amortissement ci-après (ANNEXE 1) indique pour chaque catégorie d'immobilisation propre, la valeur d'acquisition, le taux d'amortissement, la dotation de l'exercice et la valeur comptable nette. En ce qui concerne les immobilisations destinées à la location, les taux appliqués se présentent comme suit pour celles acquises avant 1998:

Matériel &outillage 10 - 15%
Mobilier 10%
Matériel de bureau 10 - 15%
Matériel de transport 25 - 33,33%
Matériel informatique 15%
Agencement & installation 10 - 33,33%

Quant à celles acquises à partir de 1998, elles sont amorties sur la durée du contrat conformément auxdispositions de la loi n° 99-001 portant loi des finances gestion 1999.

Les immobilisations destinées à la location évoluent concomitamment avec le niveau de nos financements (crédits octroyés à la clientèle). Le tableau ci-après indique par catégorie d'immobilisation, la valeur d'achat, la dotation aux amortissements, le montant cumulé des amortissements et leurs valeurs comptables nettes au 31/12/03.(ANNEXES 2).

Les provisions pour risques et charges.

Elles résultent de l’analyse des probabilités de réalisation des immobilisations improductives (temporairement non louées) qui tient compte de leur valeur marchande au 31 décembre 2003. Sur la base de cette analyse, un plan de provisionnement de la valeur nette comptable desdites immobilisations a été établi. La provision constituée àl’issue de l’exercice 2003 correspond à un risque de perte globale estimé à 15%. Elle est présentée dans le tableau ci-après : (ANNEXE 3).

Par ailleurs, en application de l’article 3 de l’instruction n° 94-11 du 16 août 1994 du plan comptable bancaire, EQUIPBAIL dégage une réserve latente globalement positive. Par conséquent, aucune provision pour réserve latente négative n’est constituée au 31décembre 2003.

L'exercice 2003 s'est soldé par un résultat bénéficiaire de FCFA 70.715.212 et selon les propositions du Conseil d'Administration, l'Assemblée Générale ordinaire des actionnaires, après en avoir délibéré, a approuvé l'affectation de la totalité comme suit:

Réserve spéciale (15%) : 10.607.282
Report à nouveau antérieur : 39.005.003
Dividendes (11% ducapital) : 44.000.000
Report à nouveau : 55.112.933

II - INFORMATIONS D'IMPORTANCE SIGNIFICATIVES

1- INFORMATIONS SUR LE BILAN

1.1 EVOLUTION DE L'ACTIF IMMOBILISE

- IMMOBILISTIONS INCORPORELLES
- IMMOBILISATIONS CORPORELLES
- IMMOBILISATIONS FINANCIERES

Les tableaux ci-joints présentent les informations requises sur lesimmobilisations incorporelles et corporelles;(ANNEXES 1 & 2).
Nous distinguons deux catégories d'immobilisations corporelles:

1- Les immobilisations propres
2- Les immobilisations louées: ce sont celles qui sont destinées à la location dans le cadre de notre activité de crédit - bail.

Les immobilisations financières sont composées de:

- 750 actions EQUIPBAIL MALI de FCFA 10.000 chacune...
tracking img