La dimension didactique de "l'art d'aimer" d'ovide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1780 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La dimension didactique de l’Art d’Aimer.

I. Introduction :

L'Art d'aimer (Ars amatoria) est une œuvre en vers du poète latin Ovide parue autour de l'an 1. Elle est avant tout une initiation à l’art de l’amour et de la séduction. Même si l’on remarque après la lecture que l’œuvre est en partie parodique en effet la satire et l’ironie sont très présentes, Ovide conserve tout de même unedimension didactique.Il donne tout au long du texte des conseils et des pratiques a adoptées pour être efficace en amour. De plus dès les deux premières phrases du livre Ovide annonce que son œuvre est avant tout déstiné a enseigner l’Art d’Aimer a ses lecteurs : « Siquis in hoc artem populo non nouit amandi / Hoc legat et lecto carmine doctus amet » ("s'il y a une personne de notre peuple qui neconnaît rien à l'art d'aimer, qu'elle lise ce poème et, instruite par cette lecture, qu'elle aime"). Il s’agit donc d’apprendre a aimer comme on apprendrait un art. Le livre est séparé en 3 parties qui ont chacun un but didactique différent.

II. Partie I : Comment trouver et conquerir sa proie

1) Ou touver sa proie :
A Rome, lieu du monde le plus riche en belles femmes (v.50-66)
-portiques(67-74)
-cultes d'Adonis et Isis (75-78)
-forum (79-88)
-spectacles (89-176), avec excursus sur l'enlèvement des Sabines
-cérémonies triomphales (177-228)
-banquets (229-252)
2) Hors de Rome (v.253-262)
-à Baïes, ville thermale (253-258)
-au temple de Diane à Aricie (259-262)
2) Comment conquerir sa proie une fois trouvée : (v269 777)

-introduction : ne pas redouter derefus, car toutes les femmes peuvent être séduites, comme le prouvent les femelles des animaux et un certain nombre d'héroïnes mythologique, que leurlibido déchaînée a entraînées aux pires extrémités. (269-350)
-se concilier les bonnes grâces de l'esclave pour s'assurer de son aide ; éviter néanmoins de chercher à la séduire elle aussi ; ou alors, y réussir, de façon à ce que, devenue complice,elle ne puisse pas dénoncer les tentatives (351-396)
-attendre le moment favorable ; éviter en particulier le jour de l'anniversaire de la belle ; de là, excursus sur les multiples ruses des femmes pour soutirer des cadeaux à leur partenaire (397-434)
-du bon usage des lettres : elles doivent contenir tendres prières et surtout des promesses (qui coûtent moins cher que les cadeaux et suffisentsouvent pour faire cé der une femme !) ; elles doivent être correctement rédigées (pas de pédantisme, de la ten dresse) ; ne pas s'avouer vaincu si la belle renvoie le billet, persister (songer au grand pouvoir du temps) ; ne pas s'avouer vaincu non plus si la belle répond négativement : bien souvent, elle n'espère pas obtenir ce qu'elle demande (435-484)
-s'attacher aux pas de la belle où qu'elleaille ; l'accompagner aux spec tacles et en profiter (485-502)
-être élégant, mais sans excès : les héros séducteurs (Thésée, Hippolyte, Adonis) étaient sans apprêt (503-522)
-profiter des banquets : Bacchus aide les amants, étant lui-même un amant (histoire d'Ariane longuement développée) ; possibilités de contacts physiques offertes par les banquets ; ne pas être ivre soi-même (ou alors lefeindre, de manière à ne pas être tenu responsable des paroles osées prononcées) ; faire semblant d'être l'ami du mari de la femme que l'on convoite ; profiter du départ des convives pour toucher furtivement la femme et lui faire des compliments même démesurés ; toutes les femmes aiment être louées (523-628)
-ne pas être avare non plus de promesses ; Jupiter est très indulgent pour les parjures desamants, puisqu'il en a fait lui-même à Junon. Il faut honorer les divinités et être pur...sauf en ce qui concerne les femmes : vis-à-vis d'elle, la mauvaise foi n'est plus un crime car, à l'instar de Thrasius et de Perillus, elles n'ont que trop mérité ce qui leur arrive ; elles sont trompées, puisqu'elles ont trompé les premières (629-656) (cf. morceau choisi n°8)
-ne pas être avare non plus...
tracking img