La dimension fantastique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation de librio : La dimension fantastique est un recueil en trois volumes de nouvelles choisies et présentées par Barbara Sadoul. Histoires de vampires, de fantômes ou de monstres, ces anthologies nous font redécouvrir les maîtres de la littérature fantastique : Hoffmann, Balzac, Wilde, Jodorowsky, Hugo, Poe, Lovecraft et bien d'autres. Surgis de l'imagination des plus grands écrivainsclassiques et modernes, les figures surnaturelles qui hantent ces récits sont éternelles. Elles raniment, le temps d'une lecture, la magie et les terreurs de l'enfance. Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Alphonse Daudet, George Sand, Edgar Poe, Guy de Maupassant, Howard P. Lovecraft, Jean Ray, Richard Matheson, entre autres, nous invitent à déguster ces fruits défendus du rêve, à explorer l'autrecôté... à nos risques et périls ! L'occasion de découvrir les fondateurs et les métamorphoses d'un genre littéraire en perpétuelle renaissance...
Mon avis : L’anthologie débute par une introduction traitée avec moult références littéraires. Cela donne de bonnes idées lectures. Elle expose aussi les multiples aspects du fantastique à travers les siècles. Comme le dit si bien Barbara Sadoul dansson introduction, "Ainsi l'homme moderne marche-t-il toujours aux frontières incertaines du réel et de l''imaginaire. Et, si son esprit rationnel ne lui permet pas de franchir le pas, l'espace d'une lecture il peut accéder aux rivages du fantastique." S’ensuit treize nouvelles où se côtoient la raison et l’irrationnel.

- L'homme au sable - E. T. A. Hoffmann : Entre folie et surnaturel, nousassistons à la lente chute d’un jeune homme marqué par ses terreurs enfantines. J’aime cette façon d’écrire qui nous mène à nous poser des questions : Nathanaël est-il fou ou est-il la victime d’un être maléfique ? Le style est poétique et diablement inquiétant. Une nouvelle des plus efficace.

- La cafetière - Théophile Gautier : Dans cette brève nouvelle à la plume très poétique, Théodore estinvité avec des amis et voit son séjour à la nuit tombée, chamboulé par un monde onirique que lui seul va vivre. A nouveau, le désenchantement du héros face à l’amour.

- Le portrait ovale - Edgar Allan Poe : Une nouvelle très courte et très classique au charme gothique avec pour toile de fond la fameuse demeure sinistre et ses tableaux troublants. Un homme blessé et son domestique se réfugient dansun château laissé à l’abandon. Il est vite attiré par toute une galerie de portraits et plus particulièrement par celui d’une jeune femme. Un livre va lui en révéler tous les secrets.

- Le monstre vert - Gérard de Nerval : Un conte curieux et drolatique qui ne m’a pas vraiment captivé. Un château hanté qui terrorise les voisins. Un sergent de police en ramène des bouteilles de vin qu’il boitavec son épouse et qui va accoucher neuf mois plus tard d’un drôle d’enfant. Les années passent et la nouvelle se conclut par une morale.

- La montre du doyen - Erckmann-Chatrian : Deux musiciens venus participer à la fête d’un village vont se retrouver bien malgré eux au cœur d’une série de meurtres. Wilfrid se retrouve en prison tandis que Kasper qui a fui à tant, va devoir ruser pour retrouverle vrai criminel, un être des plus étrange. J’aurais apprécié un peu plus de surnaturel !

- L'homme à la cervelle d'or - Alphonse Daudet : C’est le récit d’un homme singulier qui pour plaire à ses proches va gaspiller cet or, ce don monstrueux qui est en lui. Conscient des dégradations qu’il inflige à son corps, il se renferme et devient misanthrope. L’auteur nous pousse à la réflexion. La finse termine par une morale des plus cynique sur notre société.

- L'orgue du titan - George Sand : A la suite d’un incident lors d’une improvisation musicale, Maître Angelin laisse échapper de bien curieuses paroles qui vont le mener, pour se justifier auprès de son auditoire, à raconter un moment tragique de sa jeunesse. C’est une nouvelle picaresque et agréable où le mythe des titans est...
tracking img