La discrimination positive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La discrimination positive correspond à l’ensemble des mesures destinées à permettre le rattrapage de certaines inégalités en favorisant un groupe ethnique ou racial par rapport aux autres, quitte à transgresser de façon plus ou moins temporaire le premier article de la déclaration des droits de l'Homme: « Tous les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit ».
Née aux Etats-Unis dansles années 60 et 70 pour favoriser l’intégration des minorités noires et hispaniques, elle donne la priorité à ces derniers par rapport aux blancs par un système de quotas ou de places réservées.
En France, il existe des mesures de discrimination positive mais les critères ne sont jamais l’appartenance religieuse ou ethnique ; ce sont uniquement des critères territoriaux ou socio-économiques.Pour certains, une politique de discrimination positive est justifiée car l’égalité des droits reste très théorique et ne correspond pas à la réalité. D’autres contestent ces mesures, qu’ils jugent inefficaces et stigmatisantes pour le groupe favorisé, discriminatoires et racistes envers le groupe défavorisé.
Pour d'autres, cette politique serait exercée au détriment d'autres catégories ets'opposerait au principe d'égalité de droit. Pour d'autres, elle permettrait la promotion sociale, économique et politique de groupes discriminés. Les catégories de personnes concernées peuvent être définies, selon le cas, à l'aide des critères sexuels, ethniques, médicaux, culturels, linguistiques, religieux, socioéconomiques ou territoriaux.
Sommaire[masquer] * 1 Historique * 2 Une expressioncontestée * 3 Critères de discrimination * 3.1 Discrimination socio-économique * 3.2 Discrimination biologique, culturelle ou raciale * 4 Raisons d'être de la discrimination * 5 Étude pratique de la discrimination positive * 5.1 Impact sur la population favorisée par la Discrimination positive * 5.1.1 Impacts positifs * 5.1.2 Impacts négatifs * 5.2Impact sur la population non-favorisée par la discrimination positive * 5.2.1 Impacts positifs * 5.2.2 Impacts négatifs * 6 Les réactions politiques * 7 Applications de la politique dans le monde * 7.1 L’affirmative action aux États-Unis * 7.2 La discriminação positiva au Brésil * 7.3 En France * 7.4 Au Royaume-Uni * 7.5 En Afrique du Sud * 7.6 EnInde * 7.7 En Malaisie * 8 Notes et références * 9 Voir aussi * 9.1 Bibliographie * 9.2 Articles connexes * 9.3 Liens externes |
Historique[modifier]
La discrimination positive a été créée aux États-Unis non seulement en faveur des descendants d'esclaves mais aussi pour tous les citoyens discriminés du fait de leur sexe ou de leur origine ethnique. Certains cherchent àl'étendre de nos jours en Europe.
Le premier à utiliser l'expression Affirmative action est le président américain John Fitzgerald Kennedy[1] ; elle fut ensuite reprise par son successeur à la Maison Blanche Lyndon Johnson. Leur idée était que, malgré les lois en faveur de l'égalité, les Noirs resteraient en retard par rapport au reste de la population américaine. Le but était de faire en sorteque les Noirs soient davantage représentés dans les emplois qualifiés, les universités, les médias, etc. Dès les années 1960, des emplois préférentiels sont mis en place. Mais il ne s'agit en aucun cas d'une politique de quotas : en 2003, la Cour Suprême a condamné le principe des quotas comme étant contraire à l'égalité devant la loi et à la libre concurrence[2]. Les résultats aux États-Unissont contrastés : en 1960, 13 % des Afro-Américains appartenaient aux classes moyennes, ils sont 66 % en 2000[3] ; cependant des études récentes montrent aussi que les Noirs sont cinq fois moins riches que les Blancs en moyenne et que cet écart s'est creusé au cours du dernier quart de siècle[4].
En France, la loi du 10 juillet 1987 en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés impose à toute...
tracking img