La disparition de la classe ouvriere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2499 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé
La classe ouvrière est en crise, cependant elle compte encore cinq à six millions de salariés. Cette classe a perdu sa "conscience de classe", moteur de la lutte sociale. Aujourd'hui elle est très marquée par l'individualisme et par la recherche d'un lendemain stable face à la précarité, au chômage et à la mondialisation capitaliste. La rupture des unités de production a profondémentancré la classe ouvrière dans une crise matérielle et morale.

Extrait du document
La Classe ouvrière est apparue en France, au XIX e siècle avec la Révolution industrielle se caractérisant par le passage d'une économie rurale, artisanale à une économie industrielle et capitaliste. La classe ouvrière se définit aussi comme le prolétariat. Selon Karl Marx c'est la classe sociale opposée auCapital, une classe sociale étant un groupe d'individus homogènes selon certains critères. Le prolétariat ne dispose pas des moyens matériels de production détenus par le Capital et se voit donc dans l'obligation e vendre sa force de travail à la classe antagoniste pour survivre. On parle aussi de culture ouvrière car elle possède des normes, des valeurs, un mode de vie propre à elle même. Numériquementet depuis la Révolution Industrielle la classe ouvrière a longtemps été considérée comme la plus importante. Cependant, à partir des années 1960, à cause de l'émergence des employés on constate une diminution du nombre d'ouvriers. Puis à partir de 1970-1980 cette diminution va s'accélérer avec les chocs pétroliers, la désindustrialisation...
Ce déclin entamé à partir des années 1960 n'a t-ilpas entrainé une disparition de la classe ouvrière? Dans une première partie nous analyserons les différents facteurs qui ont conduit à ce déclin puis dans une seconde partie nous verrons en quoi, malgré tout, la classe ouvrière perdure.
D'un coté il est clair que la société ouvrière est en déclin avec l'extension de la classe des employés (avec la féminisation de l'emploi), le progrès techniquequi tend à remplacer l'ouvrier par la machine, la crise des syndicats, les mouvements travailleurs en perte, et des conflits qui ne sont plus entre ouvriers et capitalistes mais qui deviennent des combats sociaux (contre la discimination, féministes...)

Mais cette classe n'a pas disparu, car malgrè tout les syndicats n'ont pas disparu, et la part des ouvriers en France reste conséquente.
AuXIXe, la classe ouvrière était désignée comme la « classe dangereuse », d’après un ouvrage de Louis Chevalier. Il fallait encadrer cette classe car elle pouvait regrouper l’ensemble de ces membres et entraîner des mouvements importants de contestation et être ainsi à l’origine de la paralysie du système économique qui se mettait en place progressivement. Ce fut le cas lors de la révolte desCanuts en 1831 à Lyon.
Depuis la période des « Trente Glorieuses », la situation économique et sociale de la France a profondément évolué. Certains groupes socioprofessionnels ont vu leurs effectifs croître tels que les cadres et professions intellectuelles supérieures, tandis que d’autres ont vu leurs effectifs diminuer : c’est le cas des ouvriers. Cette diminution du groupe des ouvriers a-t-elleentraîné la disparition de cette classe sociale ?
Nous verrons dans une première partie les éléments qui témoignent de la disparition de cette classe puis dans une seconde partie, nous montrerons que cette disparition peut être nuancée.

La classe ouvrière semble avoir vécu. Les transformations structurelles dans le monde économique nous amènent à penser que le concept de classesociale n’est plus approprié pour évoquer le groupe socioprofessionnel des ouvriers. De plus, les ouvriers, autrefois acteurs sur la scène publique, se raréfient voire même tendent à disparaître.
L’économie française a connu de profondes mutations au cours de la période des « Trente Glorieuses ». Ces mutations ont eu des répercussions sur l’ensemble des actifs et de la population inactive....
tracking img