La dissertation (histoire moderne et contemporaine)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Un principe fondamental : il n’y a pas de dissertation possible sans connaissances correctement assimilées. Pourtant, l’apprentissage n’est pas tout, et il convient de bien maîtriser les méthodes de la dissertation, qui est l’un des deux exercices académiques classiques sur lesquels vous serez évalués au cours de ce semestre.

1. L’approche du sujet
Lisez et relisez l’énoncé. Définissezprécisément les termes du sujet (dates, termes employés… ) : le hors-sujet est la faute la plus fréquente. Dès que vous avez le sentiment de vous écarter des termes du sujet pour décrire longuement un “contexte” quelconque, il y a danger : par exemple, pour le sujet “les parlements en France au XVIIIe”, une partie ou une sous-partie sur l’ensemble du système institutionnel composant la justice française àcette époque serait déplacée ; de même une partie ou une sous-partie sur le détail de la Fronde parlementaire du XVIIe siècle “pour bien comprendre la situation du XVIIIe siècle” serait jugée peu pertinente. En revanche une allusion précise de 5 ou 6 lignes sur cet événement présenté comme un des éléments qui participe de la mémoire politique des parlementaires du XVIIIe siècle, seraitprobablement appréciée.
Une fois le sujet lu, analysé et compris, écrivez vos idées et vos exemples utilisables sur une feuille de brouillon. Vérifiez que ces idées et ces exemples entrent bien dans les cadres de votre sujet. Puis rassemblez-les par grands thèmes, pour construire un plan : en général, 2 ou 3 parties.
Les parties de votre devoir devront être équilibrées. À l’intérieur de chaque partie,vous devez trouver quelques sous-parties cohérentes et ordonnées pour structurer votre discours et organiser votre réflexion. Les liens entre les différentes parties et sous parties doivent être constamment mis en évidence (soignez toujours les transitions).
2. L’introduction
En gros, l’introduction se compose de 3 éléments indispensables, que vous devez présenter en une page environ :

a.Présentation et définition du sujet:
- Phrase introductive ou accroche : elle doit attirer l’attention sur les enjeux du sujet, voire présenter un exemple significatif, paradoxe frappant… Il faut d’emblée placer le lecteur au cœur du sujet, avec autant d’habileté que possible.
- Définition précise des termes du sujet. Aucun flou ne doit subsister : vous devez montrer que vous avez compris tous lestermes du sujet, que vous avez bien préparé le terrain, que vous ne tombez pas dans les pièges de l’énoncé: des termes aussi “évidents” a priori que monarchie, démocratie, libéralisme, noblesse, culture, société doivent très clairement être explicités (soyez attentifs à d’éventuels pluriels : “pouvoir” n’a pas la même signification que “pouvoirs”). Il en va de même les lieux et les dates donnés dansl’énoncé. Vous délimitez ainsi l’espace territorial et chronologique dans lequel votre dissertation va se construire.

b. La problématique ou la question:
C’est le fil directeur de votre analyse, de votre raisonnement. La problématique est une question, que votre dissertation va devoir éclaircir. Elle peut se présenter sous la forme d’une interrogation directe ou indirecte. Il s’agit, par cestrois ou quatre lignes, de montrer l’intérêt du sujet, et de le problématiser, c’est à dire de le replacer dans une perspective plus dynamique : une bonne problématique rend un devoir plus puissant, plus intelligent, plus intéressant. Son indispensable présence dans votre introduction permet notamment de vous forcer à voir dans chaque sujet une question, un problème qui se pose à vous, et non passeulement un appel à resservir tel quel le plan de votre cours. Concevez la problématique comme un moyen de créer une attente, voire une sorte de suspens.
La problématique oriente votre plan, et en même temps le justifie. Elle pose une question qui est au cœur du sujet proposé, votre développement présente les différents éléments d’une réponse, et la conclusion y répond autant que possible, en...
tracking img