La dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4154 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 3 LA COMMUNICATION DANS LES ORGANISATIONS

Plan

I. Phénomènes informels
A. Réseaux informels
B. Rumeurs
II. Communication organisée
A. Communication interne
B. Communication externe
C. Communication globale

Toute organisation doit aujourd’hui bâtir une stratégie de communication efficace et cohérente aussi bien à l’internequ’à l’externe. La qualité d’une communication repose autant sur les techniques utilisées que sur la manière de s’en servir et le choix des moyens les mieux adaptés pour atteindre les objectifs fixés.

L'utilisation abusive de l'email conduit à la démobilisation, par Hélène Morel (conseillère RH à Vidéotron – Québec)
[pic]
Ajoutez-y de la valeur

Afin de contrer l'effet dévastateur sur lamobilisation des simples "OK" "Merci" "Urgent", le courriel doit avoir une valeur ajoutée. La principale, première utilité du courriel est bien évidemment la transmission de documents. Pour cela, c'est un outil fantastique.

La meilleure et la plus facile à mettre en oeuvre face à une équipe est le courriel comme outil de préparation à une rencontre et/ou une discussion : "prends connaissance de cedossier par l'historique, et viens me voir à mon bureau demain 11h pour me proposer ta stratégie et qu'on en discute". Le gestionnaire pourra alors resituer les conversations pertinentes précédant la mise en place du dossier en question, tout en présentant les enjeux pour lesquels les traces écrites sont parfois indésirables (guerres de clocher, susceptibilité ou autre contexte confidentiel).L'employé sera mieux préparé et sa productivité en sera améliorée. Voilà qui favorise l'implication et le support mutuel, que tout employé est en droit d'attendre de son superviseur et réciproquement.

Moyen de communication complémentaire

Oui, certaines personnes peuvent se contenter de communiquer par courriel. Mais pas lorsqu'ils font partie de la même équipe dans le même immeuble. Letéléphone, les réunions sont complémentaires à ce mode de transmission d'information. Rien de tel qu'un vrai sourire plutôt qu'un "émoticon". Une discussion animée plutôt que des courriels renvoyés. Une explication orale et une entente à l'amiable plutôt qu'une interprétation de texte et une preuve écrite

http://www.focusrh.com/cgi-bin/site/site-newsview.pl?Cty=fr&Mail=&News=050711g9m94r
Questions :1. Quels sont les dangers de l’utilisation abusive du courriel ?
2. Proposez les utilisations les mieux adaptées au courrier électronique.
____________________________________________________________

____________________

Mettre une illustration montrant devant une machine à café deux personnes (deux hommes).
Bulle : « Bob sais-tu que le service informatique va déménager enbanlieue ? »
Bulle «  Ah, bon, mais que vont faire Patrick, Cédric, Natacha et Bruno ? Dis donc, Natacha vient de s’installer à côté ? Mais qui t’as donné cette info ? »

3. Caractérisez cette communication ? Est-elle fiable ? Quels effets peut-elle avoir ?

Doc 1 Réseaux informels dans l’établissement scolaire
Proposez des exemples de transmission d’informations par réseau informel dans votreétablissement scolaire. Analysez ce processus : comment et pourquoi cette situation existe-t-elle ?

Doc 2 La rumeur se propage en entreprise

| |
|Deux tiers des salariés français indiquent apprendre les choses importantes concernant leur entreprisegrâce à la rumeur. Un manager sur deux |
|se dit également informé de la sorte. (avril 2005) |
|Les deux tiers des salariés français se disent informés sur l'évolution de leur entreprise par le biais... des rumeurs. Par comparaison, au |
|Danemark cette proportion n'atteint que 41 % des salariés....
tracking img