La dissonnance cognitive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1193 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quand les pratiques deviennent valeurs : la théorie de la dissonance cognitive Dans les années cinquante, plusieurs théories vont émerger pour décrire le fait que les individus ont tendance à préférer des situations de stabilité, d’équilibre aux situations déséquilibrées. Et lorsque cette situation ne peut être garantie, les individus vont fournir un travail cognitif pour remettre en place cetéquilibre. (Gosling & al., 1999) La théorie de la dissonance se trouve être l’une d’entre elles.

Au travers de ce travail, je souhaite montrer comment le manque de cohérence entre des éléments cognitifs propres à un individu permet une compréhension des mécanismes de changement et de stabilité sociale. Pour ce faire, je présenterai brièvement la théorie de la consistance cognitive et par la suitecelle de la dissonance cognitive à laquelle je vais appliquer des exemples concrets. La théorie de la consistance cognitive décrit le fait que l’individu cherche, avec plus ou moins de persévérance, la cohérence de son univers de connaissances. (Cerclé & Somat, 2005) En d’autres termes, l’être humain ressent le besoin de garder une certaine cohérence, un certain équilibre interne, en faisant ensorte que ses cognitions (savoirs, croyances, opinions) soient compatibles les unes avec les autres. Et lorsque la consistance de l’organisation est dérangée, il va entreprendre un travail cognitif afin de la rétablir. Cet écart par rapport à la stabilité du système entraîne un état d’inconfort psychologique que l’on nomme dissonance cognitive.

Le concept de dissonance cognitive élaboré par LéonFestinger suggère que la présence simultanée de deux éléments contradictoires dans la pensée de l’individu génère un malaise psychologique et physiologique, une tension désagréable. Dès lors, l’individu va mettre en place différentes stratégies afin de réduire ce malaise et restaurer la consonance.

Les campagnes d’information antitabac visent à solliciter une telle dissonance chez les fumeurs.En effet, les fumeurs vont ressentir une incohérence entre leurs comportements et le fait de savoir que fumer nuit à la santé. Afin de réduire cet inconfort, d’atténuer cette dissonance, ils peuvent mettre en place l’une des stratégies suivantes. La première est de modifier son comportement, donc dans le cas présent, d’arrêter de fumer. La seconde consiste à diminuer l’importance des cognitionsdissonantes, en se disant par exemple que fumer ne correspond pas à un coût si élevé, que tout le monde meurt bien de quelque chose, etc. La dernière correspond à augmenter l’importance des cognitions consonantes, par exemple en se disant que fumer aide à la concentration, déstresse ou procure du plaisir. Nous pouvons remarquer que ces trois propositions ne vont pas dans le même sens. En effet, lapremière stratégie conduit à un changement de comportement alors que dans les deux autres, nous n’assistons pas à un changement de comportement, l’individu cherche simplement à justifier son action, à excuser son geste. Il s’agit du processus de rationalisation, l’individu rationalise son acte pour expliquer sa conduite et éviter l’état de dissonance. Ces deux dernières stratégies contribuent doncà une stabilité sociale, l’individu ne change non pas son comportement, mais ajuste son attitude. Et ceci car il est souvent plus facile de modifier ses attitudes par rapport à un certain comportement plutôt que le comportement luimême. Les individus adapteraient donc a posteriori leurs opinons, croyances et idéologies aux conduites qu’ils viennent de réaliser, il y a justification « après coup »du comportement en ajustant ses convictions à celui-ci. C’est dans ce sens que la théorie de la dissonance permet d’expliquer les changements d’attitude. Dans leur étude, Felix Bühlman, Guy Elcheroth, & Manuel Tettamanti (2009) illustrent ce principe de dissonance cognitive. Ils se sont intéressés aux changements de valeurs dans la transition à la parentalité. Ils ont remarqué que des couples...
tracking img