La distance professionnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6509 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Etudiante en soins infirmiers, j’ai été confrontée au cours de mes stages à des difficultés relationnelles lors de la prise en charge des patients, particulièrement auprès de malades qui étaient atteints d’un cancer ou du sida. En effet, ces difficultés relationnelles m’ont remise en question en tant que soignante. Ce type de pathologies étant souvent associées à la mort dansl’esprit de notre société et donc par ce biais dans celui des citoyens que nous sommes avant d’être soignant. « Il faut apprendre à décentrer son regard de ce qui va faire mourir pour rester attentif à la vie présente chez le mourant. Il ne faut pas que le miroir de nos yeux lui renvoie l’image de sa déchéance. »1 Le rôle du soignant est d’écouter et d’identifier un besoin d’aide chez une personne malade.De ce fait, il est le témoin de la souffrance, qu’il le veuille ou non, il en est le dépositaire. Ses attitudes : son regard, sa position corporelle, ses expressions du visage, vont permettre au patient de se sentir accueilli, entendu, soutenu, … Ainsi, son savoir-être renforce son savoir-faire. Tout soignant doit donc être capable de prodiguer des soins aussi bien sur le plan somatique que surle plan psychologique. Il doit soigner, aider, soulager, entendre et encourager les patients à exprimer leurs désirs, leurs besoins, leurs souffrances et leurs peurs. Ce travail de recherche a pour objectif de repérer des éléments pouvant m’aider à appréhender ces difficultés relationnelles. Cette réflexion me permettra d’être mieux armée face à ce type de situations que je rencontreraiinévitablement tout au long de ma carrière, d’autant plus que j’envisage de débuter ma carrière dans un service de gériatrie. Dans ce travail de fin d’études, j’emploi à plusieurs reprise le terme : « synonyme de mort », qui fait référence à la représentation que j’ai pu avoir de

1

Dr Maurice ABIVIEN, BERNARD Marie-Fleur, Qualité de soi, qualité des soins ; quels liens, quelles limites ? Revue L’aidesoignant, n°11 décembre 1998, page 14 à 18

1

pathologies graves comme le sida ou le cancer. Dans ma problématique je parle de patients sidéens, en traitement suite à des cancers ou en fin de vie. En premier lieu j’aborderai la problématique et la question de recherche après avoir exposé et décrit mes situations concrètes. En second lieu, j’exposerai mon cadre de référence composé tout d’aborddu cadre législatif régissant la profession d’infirmière; puis le thème de l’empathie avant, pendant et après Carl ROGERS ; ensuite j’essaierai de définir ce qu’est la distance ; puis de définir ce qu’est un mécanisme de défense et quels sont ceux mis en jeux par les soignants ; et enfin définir la relation d’aide et citer les techniques dont elle est constituée (liste non exhaustive). Et entroisième partie, sera abordée la méthodologie de l’enquête et son analyse.

2

Première partie : problématique et question de recherche
1) Problématique Description de situations concrètes et questionnement : 1-1) 1ère année : cas concret n°1 Lors de mon troisième stage de 1ère année, dans un service d’oncologie. Au décours, de celui-ci, j’ai rencontré certaines difficultés relationnelles, avecdifférents patients atteints du cancer. Ici, je parle d’une patiente que j’avais prise en charge à mon arrivée en stage, c’est avec elle que j’ai eu le plus de difficultés. Madame G. 80 ans, atteinte d’un cancer du sein était prise en charge pour une chimiothérapie curative dont les effets attendus n’étaient pas concluants. Elle avait une fracture de la clavicule, son hospitalisation avait étéavancée d’une semaine. C’est une patiente qui avait une humeur fluctuante, à savoir qu’elle pleurait lorsqu’elle se retrouvait seule et parfois même avait « une peur terrible de mourir seule », ainsi face à ses dires je me trouvais démunie et dans l’incapacité de la consoler et de la rassurer, j’étais donc dans une situation qui me mettait mal à l’aise, trouvant difficilement les mots quand...
tracking img