La distribution des pouvoirs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La séparation des pouvoirs est un principe de répartition des différentes fonctions de l'État, qui sont confiées à différentes composantes de ce dernier. On retient le plus souvent la classificationde Montesquieu, appelée Trias Politica :
• le pouvoir législatif, confié au parlement ;
• le pouvoir exécutif, confié au gouvernement, à la tête duquel se trouve un chef d'État et / ou degouvernement ;
• le pouvoir judiciaire, confié au juge.
Mais il arrive fréquemment qu'on ne parle que des deux premiers : c'est en particulier le cas en France, dont la constitution évoque le pouvoirexécutif, le pouvoir législatif, et simplement l' autorité judiciaire.
La séparation des pouvoirs a été, pour l'essentiel, élaborée par Locke et Montesquieu, mais de manière bien différente de ce quel'on conceptualise aujourd'hui. En effet, les philosophes des Lumières ne concevaient qu'un simple agencement entre différentes puissances équilibrées, qui se partageraient les différentes fonctionsde l'État. À partir des révolutions américaine et française, cependant, les juristes [Qui ?] ont déformé cette théorie [réf. nécessaire] pour en faire un modèle juridique où chaque puissance aurait lemonopole d'une des fonctions et ne pourrait être influencée par une autre [réf. nécessaire].
Cette évolution du concept a permis une classification des régimes politiques [réf. nécessaire], où l'ondistingue maintenant entre régime parlementaire (séparation souple des pouvoirs, comme celle de Locke ou de Montesquieu) et régime présidentiel (séparation stricte des pouvoirs, telle qu'énoncée parles juristes) [réf. nécessaire].
Ce concept classique a donc souvent été modifié, voire déformé, au cours du temps pour répondre aux exigences pratiques. On [Qui ?] distingue notamment aujourd'huiplus volontiers entre séparation horizontale (séparation classique) et verticale des pouvoirs de l'État : il s'agit ici d'une répartition à des échelons territoriaux distincts (fédéralisme,...
tracking img