La division du travail smith

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2149 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La division du travail, est au sens général un concept économique et sociologique, désignant la répartition des activités productives, entre des groupes spécialisés dans des activités complémentaires. Chaque travailleur peut devenir spécialiste de la production à laquelle il se dédie, accroissant donc l’efficacité de son travail, sa productivité.
Quels sont les caractéristiques de la divisiondu travail selon Adam Smith, et comment celle-ci à évoluée aujourd’hui ?
Dans un premier temps les caractéristiques de la division du travail seront étudiés en montrant que division du travail permet d’accroitre la richesse des nations, amélioration spectaculaire de la force productive du travail mais aussi, cette partie montrera la formation du cercle vertueux entre division du travail etextension des marchés, puis dans un second temps on verra que cette division du travail a bien évoluée aujourd’hui notamant avec de novelles formes d’organisation du travail mais au.ssi de nouveaux marchés.

La division travail a permis d’accroitre la richesse des nations mais aussi d’augmenter spectaculairement « la puissance productive du travail » (document 1). Smith place le travail ausein de son analyse car selon lui il n’y a que le travail qui puisse créer de la richesse. Mais selon lui la «division du travail» (document 1) permet l’augmentation de la richesse des nations car elle augmente la force productive du travail, c'est-à-dire de la productivité. Trois facteurs expliquent que la «division du travail» (document 1) augmente la productivité des travailleurs, le premierétant la spécialisation de l’ouvrier dans une tâche simple mais répétitive. Le second est le temps gagné par l’ouvrier a ne pas changer d’outil et a ne pas ce déplacer pour changer de poste. Le troisième, est la mécanisation des tâches, la «division du travail» (document 1) permet d’utiliser de nouvelles machines dans le but d’accélérer la production de faire augmenter la productivité de l’entreprise.A ces trois conditions on peut rajouter un principe primordial énoncé par Babbage mais cette fois qui ne touche pas le domaine technique de la production mais touche le domaine économique. Ce principe est fondé sur la subdivision du travail qui permet de ne payer, pour une tâche, que le salaire le plus faible nécessaire à l'accomplissement de cette tâche. La «division du travail» (document 1)permet surtout aux patrons de minimiser la masse salariale par un jeu sur la structure de l'emploi. En effet la «division du travail» (document 1) permettrait aux patrons d’acheter la quantité exacte d'habileté et de force qui leur est nécessaire. De plus la «division du travail» (document 1) génère de l’opulence et de l’harmonie sociale, c'est-à-dire, grâce à la «division du travail» (document1) les entreprises fabriquent en plus grand nombre mais fabriquent des produits plus variés. Cette «division du travail» (document 1) entraine l’apparition d’un lien marchand permettant l’harmonie sociale car chacun est à sa place, et l’efficacité économique ce voie être renforcée.
Adam Smith prône le penchant naturel des hommes pour l’échange comme étant à l’origine de la «division du travail»(document 1), conformément a la théorie de la main invisible, avec laquelle un individu agissant pour son intérêt personnel, agit sans le savoir pour l’intérêt collectif. Selon Smith un homme ne peut vivre sans l’aide des autres hommes, mais il ne doit cependant pas attendre leur amabilité, car les autres hommes ne l’aideront que s’ils en voient un intérêt. L’intérêt de tout cela est que chaquehomme se spécialise dans la fabrication de ce qu’il est le plus habile. « La «division du travail» (document 1) une fois généralement établie, chaque homme en produit que de quoi satisfaire une très petite partie de ses besoins. La plus grande partie ne peut être satisfaite que par l’échange du surplus de ce produit qui excède sa consommation, contre un pareil surplus de travail des autres....
tracking img