La division internationale du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (686 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Division Internationale du Travail.

La division internationale du travail est une extension de la division du travail appliquée au commerce international, c'est-à-dire qu’on ne parle pas dedivision du travail au sein d’une entreprise dans un certain pays mais de division du travail entre différents pays. Cette division va donc plus loin que celle préconisée par Adam SMITH.
La DIT désignele fait que les pays se sont spécialisés pour produire certains biens économiques : ils ne travaillent pas tous sur les mêmes produits et, de ce fait, échangent entre eux leur production. Chaque paysfabriquent un produit afin d’approvisionner les pays qui ne produisent pas ce bien, en échange d’un bien qu’il ne fabrique pas. Cette spécialisation de pays repose initialement sur les simplesavantages comparatifs des différents pays, pour évoluer vers une décomposition internationale du processus productif (DIPP) que nous allons définir plus tard.
Jusqu’au début du 20ème siècle, une divisioninternationale du travail s’est établie entre les pays du Nord spécialisés dans la fabrication de produits manufacturés, c'est-à-dire qu’ils nécessitent une transformation, et les pays du Sudspécialisés dans la production de matières premières. C’est ce qu’on a appelé l’ancienne division internationale du travail. Cependant au fur et à mesure du développement des techniques mais aussi des pays, ladivision internationale du travail se transforme.
A partir des années 1950-1960, cette DIT a commencé à s’essouffler et à partir des années 1970, elle a été remplacé par la nouvelle DivisionInternationale du Travail. Cette dernière spécialise les pays développés dans des activités à forte valeur ajoutée c'est-à-dire nécessitant d’une main d’œuvre qualifiée car les activités sont tournées vers laRecherche et Développement et les nouvelles technologies. Les pays émergents vont eux se spécialiser dans la production de produits manufacturés nécessitant d’une main d’œuvre peu voire pas...
tracking img