La famille hier est elle la meme qu'aujourd'hui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1925 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La famille d’hier est-elle la même qu’aujourd’hui ?

Depuis la création de l’homme, des groupes humains sont observés. Unis par un sentiment d’appartenance commune ou par des liens sanguins, les hommes sont caractérisés par ce besoin de proximité avec ses semblables. Plus que le groupe ethnique, religieux ou social, la famille apparaît être incontestablement le groupe le plus constant et leplus évident. Elle est en effet une sorte de micro société au sein de la société, reproduction réduite de celle-ci : parallèlement à toute société organisée, on constate au sein de la famille la supériorité incontestée et incontestable de l’un des membres, en l’occurrence quasi systématiquement le mâle le plus âgé ou le plus autoritaire, ayant un rôle semblable à celui qu’aurait un dirigeant d’unpays, sur les autres membres de la famille, assimilables au peuple. Le parallèle biblique est tentant, tant le rôle du chef de famille est semblable à celui des prophètes bibliques, dominant les brebis, facilement comparables aux autres personnes composant la famille. Ce modèle familial a longtemps prévalu au sein de toutes les sociétés du monde.
On assiste cependant, en France notamment, depuisdeux siècles, à une évolution de cette organisation familiale.
L’importance des enjeux est considérable : la famille est le lieu de la Vie. Sur le plan sociologique, la structure familiale est la cellule de base de toute société, elle est le lieu de formation de l’être humain, le point de départ de l’épanouissement de celui-ci. Cet enjeu de la famille explique que tous les régimes dictatoriaux aienteu une approche particulière de la famille : ils l’ont soit réduite, soit substituée.

Mais qu’est-ce que la famille ? Le terme, nous paraissant au premier abord tellement évident tant il est courant, est en réalité complexe puisque polysémique : la définition de la famille est introuvable dans le Code civil. Les auteurs de doctrines ne s’accordent pas sur une définition unique mais enretiennent plusieurs. On constate néanmoins un consensus sur un point : la famille est un groupe de personnes. Les divergences portent sur les caractéristiques du groupe ; les liens qui unissent les personnes les unes aux autres au sein de ce groupe peuvent être biologique de parenté, de mariage, de fait, ou d’alliance. La définition que nous retiendront sera celle proposée par Jean Carbonnier, pourlequel la famille est l’ensemble des personnes unies par le mariage, la filiation, la parenté, ou l’alliance ; nous nous attacherons spécialement aux couples et à la parentalité. Nous tenterons donc d’analyser la famille à travers les formes contemporaines de couples et de parentalité.

Alors que le couple d’hier était durable, monogame, fécond et marié, le couple actuel varie de la polygamie à lamonogamie, peut être hétérosexuel ou homosexuel, voit la fécondité tendre à la baisse, et la durée moyenne d’un couple aller en décroissant. De plus, au sein même du couple, les rapports ont évolués : alors qu’hier la femme était considérée incapable telle un enfant mineur, et voyait son rôle restreint à celui de mère de famille et d’épouse soumise, celle-ci est aujourd’hui sur un pied d’égalitéavec son conjoint, puisque la différenciation des rôles entre l’homme et la femme s’est vue remplacée par une indifférenciation : ils ont désormais les mêmes types d’attributions, non seulement au sein de la famille, mais également au sein de la société. Les valeurs républicaines, principalement celle d’égalité, se sont vues appliquées aux couples.
De plus, cette évolution des couples influencenaturellement celle de la parentalité : alors qu’hier les parents étaient mariés et vivaient sous le même toit, aujourd’hui notre société assiste à un éclatement de la cellule familiale, avec une montée en puissance de la mono parentalité et du divorce, de la parentalité hors mariage, et à l’émergence de nouveaux moyens de parentalité non biologiques. Cette évolution va même jusqu’à la revendication...
tracking img