La famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1196 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La famille est présente dans toute les sociétés, qu'elles soient primitives ou développées. Cette universalité ne signifie pas que sa forme soit toujours la même. En effet, cette réalité familiale que nous connaissons tous, notre participation à des relations familiale ne doivent pas nous éloigner de la diversité qu'elle représente dans le temps et dans l'espace.
La famille, ce n'est passeulement celle dans laquelle nous vivons ; elle peut prendre bien d'autres formes. De plus, la famille assure des fonctions primordiales qui permettent à ses membres de s'intégrer dans la société. De plus, la famille évolue et ses transformations radicales qui feront l'objet de notre étude ( baisse du mariage , augmentation de la divorcialité ..) nous interrogent sur une possible crise de la famille.Qu'en est il ? Quels enjeux de société se cachent derrière cette révolution du groupe à la base des sociétés humaines .


A ) LA DIVERSITE ET LES SPECIFICITES DE LA FAMILLE

Faussement simple, le terme de « famille revêt des sens différents. Pour le sociologue, au sens large , on l'entend comme la parenté càd comme l'ensemble des personnes unies par des liens defiliation et d'alliances qui ne vivent pas forcément sous le même toit. Au sens étroit , l'INSEE la définit comme le groupe d'au moins deux personnes unies par des liens de filiation et d'alliance qui ne vivent obligatoirement sous le même toit. Au sens économique, on parlera de ménage ou de groupe domestique càd de l'ensemble des personnes vivant sous un même toit, qu'ils aient ou non des liens deparenté. Un ménage ne eut comprendre qu'une seule personne . Les personnes vivant dans des habitations mobiles (nomades ), et la population de communautés (prison, maison de retraite ) forment la population hors ménage.

? La famille est universelle car elle est présente partout mais sa forme et ses règles varient selon les sociétés.C'est flagrant quand nous avons comparé la Famille en Francedes années 1960/1975 et le modèle familial d'aujourd'hui. Ces différences sont encore plus frappantes quand nous avons étudié la famille chez les BAKAS. A partir de ces différentes observations, il nous est permis de dire que si la famille est universelle, elle est surtout culturelle et ressort d'une véritable construction sociale.

B ) LES FONCTIONS DE LA FAMILLE

Lafamille a de nombreuses fonctions. Son rôle premier est celui de la reproduction .
Mais en plus de cette fonction biologique, elle assure dans toutes sociétés les fonctions de socialisation, de transmission du patrimoine, la solidarité, la consommation, la production et l'affection. En fonction des sociétés, leur poids respectif varie mais la famille reste un agent de socialisation privilégiéqui crée et / ou renforce le lien social.
Dans cet ordre d'idée, la socialisation des individus sera différenciée selon leur environnement familial. Des inégalités socioculturelles apparaissent d'une famille à l'autre et la socialisation des filles et des garçons différent en fonction des référents des parents.Nous avons constaté que le rôle et le statut des hommes et des femmes n'étaient pas lesmêmes en France et chez les BAKAS . La nature intervient peu dans la division sexuelle du travail .
Définition des fonctions : - Economique : elle comprend la consommation des ménages (importante aujourd'hui ), la production (dans sociétés agricole la famille est l'unité de production de base ,faible auj ), patrimoniale : dote les enfants en fonction de la situation économique et sociale .La socialisation et transmission des valeurs : confrontées aux problèmes de leur perpétuation , les sociétés ont organisé la transmission de leur culture. Ce processus de socialisation qui est le processus par lequel l'individu acquiert et intériorise les normes et les valeurs de la société et / ou du groupe social auquel il appartient, est un apprentissage nécessaire et complexe, réalisé par...
tracking img