La famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1183 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA FAMILLE

1. Déclin de la famille traditionnelle.

Histoire de la famille indissociable de celle de l'Histoire
formes familiales dépendantes de la situation culturelle, politique et éco de la société

Famille ancienne --> famille hiérarchique, autorité d'un chef (ancêtre), axée sur la solidarité obligée, transmission des biens et des valeurs, essentiellement rurale

Liens renforçés parle travail réalisé en commun
--> type de famille patriarcal au service de la reproduction sociale
La famille forme les esprits

En France, au XIXe siècle --> modèle familial ébranlé
. instauration du divorce (révolution fr)
. évolution technique et éco (révol° industrielle)
. instauration de la retraite

* ZOLA, Rougeon Macquart (famille tradi qui ne peut survivre à l'exode rural,perte identité culturelle, proximité des logements

Famille tradi exceptionnellement contestée par les individus
--> protection que la société ne peut offrir, assurer.

Développement de l'état providence dans les années 1950.
--> décharge la famille de ses fonctions
soins des malades, prise en charge des vieux, bouleversent l'ordre social qui subordonnait à la solidarité famililale.

"Familleprotectrice remplacée par groupe social"
L'individu se tourne vers l'état

1970 apparaissent des formes familiales nouvelles
--> famille recomposée, monoparentale, homoparentale
Certains citoyens ont du mal à l'admettre, mais diversification est irréversible
Grande ouverture des esprits

Refus de faire évoluer la loi ne pourra pas durer longtemps.

2. De la famille carcan à la familleémancipatrice.

. famille tradi --> sacrifie intérêt de l'individu à celui du groupe
. famille moderne --> dépendante des désirs de liberté et d'épanouissement individuels

Refus de se plier aux contraintes familiales

Les révoltes d'autrefois sont devenues incompréhensibles pour nos contemporains !
Comment comprendre Gide, "Famille, je vous hais" ?
Mauriac, "Noeuds de vipères ?

Famillesactuelles permissives et hédonistes existeraient pas snas mai 68.
refus d'accueillir l'expérience des anciens.
rejet du père (ex: général de Gaulle --> démissiona en 69)
Famille tradi apparait comme poids mort qui interdit d'appréhender l'avenir.

Femmes ont joué rôle déterminant dans émergence des nvelles mentalités.
Font évoluer la famille vers plus de liberté.

---> chute de lafécondité, hausse des divorces, banalisation des unions libres...etc
pas imputables aux seules femmes

Mais ces phénomènes sont causes et conséquences de la "libéralisation de la femme"

Femmes d'aujourd'hui souhaitent aussi être des mères de famille, ni renoncer à leur vie professionelle.

*Le Deuxième sexe, Simone de Beauvoir.

L'activité pro n'est généralement plus un frein à la fécondité.Genèse des couples est différente aujourd'hui. Sentiment amoureux plus important que l'approbation sociale. --> fiançailles, bénédiction religieuse
Aujhui, grande tolérance des parents à l'égard de la "cohabitation préconjugale", du "concubinage", ou "recomposition des familles" après éclatement des couples.

Société tradi avait ses raisons pour refuser que l'amour soit le ciment du couple.Comment aurait on pu légitimer les unions pour agrandir un domaine foncier ?
Ce sentiment aurait pu nuir à des solidarités plus larges.
L'homme trop amoureux de sa femme pouvait oublier l'intérêt supérieur du groupe.

Dans une société d'abondance, on peut s'offrir le luxe de libérer les individus.
Fils n'est plus là pour prendre relève du père.
Actuellement, enfant est là pour innover etréaliser une partie de ses rêves.
Les parents veulent aider à devenir ce qu'il est en puissance.

Statut de mère de famille plus contraignant et plus ingrat que celui de père de famille.
répartition tjrs inégale des tâches ménagères.

3. Rêvée, utopique, une famille paradoxalement plus fragile.

inflation des attentes ---> cause des difficultés que rencontrent la famille.
plus on attend...
tracking img