La fatigue est-elle un stimulus necessaire a l’augmentation de la force ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5163 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université de Bourgogne
U.F.R STAPS

LA FATIGUE EST-ELLE UN STIMULUS NECESSAIRE A L’AUGMENTATION DE LA FORCE ?

Mémoire de : Maxime CALVEZ
Sous la direction de : Nicolas BABAULT

M2 E2P2MS / DU PP
2008 - 2009

TABLE DES MATIERES :

TABLE DES ILLUSTRATIONS : 3

REVUE DE LITTERATURE : 4

FORCE 4
La conception de Zatsiorsky : 5
Efforts maximaux 5
Effortsdynamiques 5
Efforts répétés 5
Effets de l’entrainement en force : 6
Effets nerveux : 6
Effets structuraux 7
Stimulus nécessaire à l’augmentation de la force : 8

FATIGUE 9
Fatigue due aux dommages structuraux : 9
Fatigue due à l’utilisation des métabolismes énergétiques : 11
Efforts de courte durée : 11
Efforts de moyenne durée : 12
Fatigueneuromusculaire : 12
Fatigue centrale : 12
Fatigue périphérique : 12

RECUPERATION PARTIELLE 13

SYNTHESE ET OBJECTIF : 15

PROTOCOLE : 16

Groupes : 16

Déroulement : 16

Méthode : 17

Analyse statistique : 19

RESULTATS : 20

Données de base : 20

Pénibilité : 20

1RM : 21

Spectre de vitesse : 21

DISCUSSION : 24

Pénibilité : 241RM : 24

Spectre de vitesse : 25

CONCLUSION : 27

BIBLIOGRAPHIE : 28

ANNEXES 33

TABLE DES ILLUSTRATIONS :

Fig. 1 : L’inversion de la pyramide selon G. Cometti 4

Fig. 2 : Evolution des douleurs musculaire selon les régimes employés selon Talag, 1973 10

Fig. 3 : Evolution de la force exercée au cours detrois séries de 32 répétitions concentriques (chaque point correspond à la moyenne de 4 répétitions) 14

Fig. 4 : Déroulement du protocole 17

Fig. 5 : Evolution ± écarts types du score de pénibilité moyen des deux groupes au cours des séances20

Fig. 6 : moyenne ± écarts types de la 1RM selon les groupes et le moment de mesure 21

Fig. 7 : Moyenne du moment de force ± écart type pour les deux groupes en fonction de la modalité et du moment de mesure (Pré : avant entraînement, Post : après)22

Fig. 8 : Moyenne ± écart type de l’évolution du moment de force selon le groupe et la modalité 22

Fig. 9 : Moyenne ± écart type du moment de force exercé en fonction de la modalité pour le groupe C22

Fig. 10 : Moyenne ± écart type du moment de force exercé en fonction de la modalité pour le groupe C30 23

REVUE DE LITTERATURE :

FORCE

Dans la préparation physique moderne,la force a un rôle central. Selon Cometti, il faut inverser la pyramide « classique » de la préparation physique qui place l’endurance à la base de tout pour donner plus d’importance au qualitatif, avec pour pierre angulaire, la force.

[pic]
Fig. 1 : L’inversion de la pyramide selon G. Cometti

En effet, mettre l’endurance à la base est aujourd’hui obsolète. La différence se faisant sur desactions explosives dans beaucoup de sports, que ce soit sports collectifs ou sports individuels, l’accent est mis sur la qualité et donc de la force, sous toutes ses facettes (puissance, vitesse etc...).

Pour le développement de cette qualité, de nombreuses méthodes existent (sprints, bondissements…) chacune avec pour objectif de rechercher une qualité maximale.

La conception de...
tracking img