La faute

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (509 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REPUBLIQUE DU SENEGAL
UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI
REGION THIES Meckhé, le 17 Avril 2011
COMMUNE DE MECKHE

A Monsieur Souleymane Ndéné NdiayeLe Premier Ministre du Sénégal

OBJET : Requête

Monsieur le Premier Ministre,

Je m’appelle Daouda Gaye j’ai 24 ans,je suis étudiant en deuxième année de droit à l’Université Amadou Bampathé Bâ (UAHB) de Dakar. Je suis le plus jeune conseiller municipal de la commune de
Meckhé.
J’ai l’honneur devous informer que la Coalition SOPI 2009 dirigé par le Maire El Hadji Ass Diagne
avait un programme concret, réaliste et réalisable qui avait convaincu la majorité de la population méckhoise lors desélections locales de 2009.
Vous ne saurez ignorer, Monsieur le Premier Ministre, que Meckhé est commune en pleine exercice en 1911 et que les terres qui se situent derrière les quartiers périphéries dela Commune appartiennent à des méckhois qui sont prêt à les céder pour une éventuelle extension de la Commune qui depuis 2007 n’a été effectué aucun lotissement. L’arrête N°0049 du 28 Avril 2010 duPréfet de Tivaouane avait suspendu toute activité d’aménagement foncier derrière les quartiers périphéries de Meckhé objet de litige opposant les paysans de Meckhé aux Communautés Rurales dont la plusproche se situe à 10km de Meckhé.
Monsieur le Premier Ministre, jusqu’au jour d’aujourd’hui, la commune de Meckhé n’a bénéficié gracieusement du régime de l’alternance d’aucuneinfrastructure de base fonctionnelle au service de jeunesse et pour son développement :

• Route Ngaay Meckhé - Diogo.
• District sanitaire de Meckhé qui date de 1976 avec les mêmes locaux
•Une maison à outils construite depuis 2004 et non fonctionnel
• La Brigade de la gendarmerie de Meckhé, avec onze (11) gendarmes qui suent eau et sang pour assurer la sécurité des populations,...
tracking img