La femme la ville la province exposé de 1eres 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La femme dans Bel-ami

Le réalisme consacre la promotion littéraire de la femme, étudiée dans complexité physique, morale, affective, située socialement et légalement, différenciée selon les âges. La femme est étudiée dans tous cet états. Bel-Ami est l'exemple même de cette situation complexe de la femme dans le roman du XIXe siècle. Si les femmes apparaissent bien comme des êtres socialementinférieurs, des objets entre les mains des hommes. La femme a très souvent été mise en marge de la vie sociale à cause de sa soit-disante infériorité physique mais surtout intellectuelle par rapport à l'homme. Et Duroy est l'exemple même de l'homme qui voit en la femme un objet. Elles n'en disposent pas moins d'un poids et d'un pouvoir considérable. C'est par les femmes et leurs faveurs que Duroyréussit : ce thème de l'homme protégé et lancé par les femmes hérité du Grand Siècle, l'époque des salons et des favorites royales où l'on n'est rien sans l'appui des grandes dames; il connaît une fortune considérable dans la littérature du XVIIe siècle et perdure dans la fiction réaliste. Si les femmes ne sont qu'objets, elles sont des objets incontournables et précieux. Madeleine Forestier, unefois de plus, passe pour un archétype : elle fait et défait les journalistes au même titre qu'elle fait et défait les ministres.

L'évolution des conquêtes féminines est significative de la valeur morale et de la portée sociale de son ascension, de Rachel, la prostituée, à Suzanne, la plus riche. Cette différence prouve que ses relations avec les femmes se fondent principalement sur son intérêtpersonnel et assez peu sur l'échange, et encore moins sur l'amour. Bel-Ami joue la comédie de l'amour lorsqu'il sait pouvoir en tirer profit. Son ascension sociale s'accompagne donc d'une corruption morale.

La femme occupe une place fondamentale dans l'œuvre de Maupassant.

La ville

Le roman du XIXe siècle est majoritairement situé dans un espace urbain. Le regard et la situation del'observateur deviennent des éléments essentiels de la technique narrative. Bel-Ami confirme le nouveau statut littéraire de Paris comme personnage principal des romans de l'époque. Ici, c'est le Paris des boulevards et de la finance qui fournit l'espace et le trame du récit. Les lieux mentionnés se sont pas neutres mais définissent d'emblée une certaine population et certains types de comportementssociaux.

A la lecture de Bel Ami, l’auteur invite le lecteur à partager avec ses personnages la découverte des différents lieux qu’offre la capitale des années 1880.
Il assiste alors en spectateur aux dîners et aux plaisirs dont jouissent les protagonistes et plus particulièrement Georges Duroy. Tous les lieux en vogue sont cités, les Folies Bergère, la rue du Faubourg Montmartre, les caféscélèbres ; le café Riche ou le café anglais qui se trouvent tous les deux sur le boulevard des Italiens. Les soirées se terminent généralement chez Tortoni ou au cabaret de la Reine blanche, boulevard de Clichy, que fréquente Clotilde de Marelle qui apprécie de se retrouver au milieu du « peuple ».
La vie mondaine est montrée à travers des séances d’escrime ou de parties de campagne. Des lieux tels quele bois de Boulogne, très fréquenté en cette fin de siècle, sont des endroits très présents dans le récit où les personnes les plus en vue jouissent du plaisir de se montrer..
Maupassant nous peint une vie parisienne où l’argent règne donc en maître, où l’art est réduit au stade de valeur marchande, (la galerie de tableaux de Walter apparaît comme un investissement financier et Walter se targuede les acquérir, à un moment opportun, à des artistes miséreux). Telle est la vision sociale propre au monde de 1880, où l’affairisme et l’évolution sociale des bourgeois et de la classe moyenne se développent à une rapidité incroyable.

La capitale nourrit l'imaginaire et les fantasmes, les rêves et les espérances. Elle fascine et attire les provinciaux, les ambitieux, les ouvriers et...
tracking img